Starwax magazine

starwax magazine

archivesnovembre-2016

TEST MIXARS DUO

TEST MIXARS DUO

Posté le

Le Namm, au début de l’année 2016, révélait Mixars, une nouvelle marque qui présentait notamment deux mixers. Disponible en France seulement depuis quelques semaines, nous avons testé le Mixars Duo. Un mixer deux voies qui est dédié au turntablism, emporte Serato Dj. De prime abord, le matériel semble être de bonne facture. Mais est-ce une énième firme souhaitant simplement prendre une part du juteux marché ou une société qui apporte de nouvelles solutions à prix accessible ?

Comme tous les mixers dans sa catégorie, vous pouvez régler les courses des faders et des crossfaders. Le cross est un mini Innofader, donc de bonne facture. En revanche, la coupure des faders n’est pas super nette. Au dos il y a une sortie « master » soit en RCA soit en XLR. De plus vous pouvez brancher des retours en jack. Il y a deux sorties Usb supplémentaires. En façade, vous pouvez brancher un micro en XLR. Il y a aussi un auxiliaire en RCA. Ils sont côte à côte. Ce qui n’est pas un problème. En revanche, ils sont tout les deux sur le même circuit. Toujours en façade, vous pouvez connecter un casque en jack et mini jack. La fabrication est robuste. Seul un usage sur la durée saura le confirmer ou pas. Lorsque le Duo sera allumé, les boutons éclairés vous donneront le sourire. L’impression d’avoir entre les mains bien plus qu’un simple mixer à deux voies. À l’exception du bouton Filter, les effets loops et cues fonctionnent uniquement en mode DVS. Le manuel fourni précise seulement les fonctions du hardware. Comme la manipulation du logiciel Serato Dj est un peu complexe pour les néophytes, revenons sur quelques points essentiels.

Préparatifs
Avant même de déballer le mixer le Duo, il est indispensable d’installer dans votre ordinateur le logiciel Serato Dj disponible, pour Mac, via serato.com/dj/downloads. Pour Pc, il y a un driver également à installer, disponible tous les deux via mixars.com. L’installation du software est très simple pour Mac. Un câble Usb pour relier votre Duo à votre laptop est fourni. Que vous ayez un mix déjà numérisé ou une playliste en vrac, nous vous recommandons d’analyser les fichiers qui sont dans votre ordinateur. Pour cela il faut que votre ordinateur soit déconnecté du Duo. Ensuite vous sélectionnez vos titres et vous les faites glisser dans « analyser les fichiers ». Outre de préciser les Bpm, le grand intérêt est que le chargement se fera beaucoup plus rapidement. De plus ils seront calibrés sur les mesures du soft. Maintenant vous pouvez relier le Duo à votre Mac. Comme tous DVS, vous devez calibrer le signal. Pour cela il faut aller dans « configurer », en haut à droite. Puis déplacez doucement le curseur de « sensibilité au bruit » afin d’obtenir un grand cercle régulier.
702-duomixars

In the mix… / testing, testing…
Maintenant que vos fichiers sont tagués, la molette « library » vous permet de sélectionner vos morceaux. En la tournant, vous naviguez dans vos dossiers, en cliquant dessus vous accédez au dossier suivant, etc. Pour aller en arrière dans vos dossiers, il faut appuyer en même temps sur « shift ». Pour faire monter votre titre il faut simplement appuyer le bouton bleu « load » de gauche pour la platine de gauche, etc. Lorsque les fichiers de votre mix sont ordonnés, vous n’avez plus besoin de manipuler votre Mac : c’est magique !

Si vous souhaitez pitcher les morceaux sans modifier la tonalité, enclenchez le bouton « time strech » depuis le software. Je vous invite à activer la fonction « instant doubles». Pour ce faire, allez dans « configurer », puis dans l’onglet « préférences Dj » et cochez la case « instant doubles ». En appuyant sur « load », cette fonction vous permet instantanément d’avoir le même morceau, au même endroit et au même tempo sur la deuxième platine. C’est très confortable puisque comme tous les Djs vous êtes plus à l’aise d’un côté. Il est même possible d’utiliser une seule platine. Pour cela cochez « INT » sur la platine de gauche afin de la « condamner », et vice versa.

Les loops n’ont pas de réglage par défaut, c’est donc à vous de tourner la molette « loop », entre 1/16ème à 32 temps. Une fois cela déterminé il vous suffit d’appuyer sur la molette et le passage se boucle automatiquement. Appuyez une deuxième fois sur la molette pour arrêter la boucle.

Pour commander les effets (FX) depuis le Duo, cliquez sur « shift » et en même temps sur « on » plusieurs fois. Jusqu’à celui désiré. Puis relâchez. Vous pouvez choisir la profondeur de l’effet en tournant le bouton « Fx ». Les boutons bleus « beat » au-dessus permettent de régler la longueur de quantification de l’effet. Petit bémol, lorsque vous fermez une fois le crossfader, ça coupe définitivement l’effet.

Pour commander les « cues », il suffit simplement de cliquer sur les pads. Une fois les quatre premiers déterminés, appuyez une fois sur « bank » pour en créer quatre autres. Pour effacer les points cues, restez appuyé sur « shift » et appuyez sur le ou les pads.

Il y a également un sampler. Glissez dans le software vos échantillons. Avant de les envoyer avec les pads vous pouvez choisir, soit qu’il tourne en boucle, soit qu’il s’arrête de jouer lorsque vous lâchez le pad… Dans les réglages du sampler, sur la droite, il y a les options 1 pour piste de gauche, 2 pour piste de droite, A pour « auxiliaire » et M pour « master ». Nous préférons la position M qui permet d’utiliser les effets sur les deux pistes.

Tous les boutons multifonctions sont reconnaissables au rectangle blanc mentionnant leur fonction annexe. Pour y accéder il suffit, en même temps, d’appuyer sur « shift » puis de naviguer. La fonction « sync » vous mâchera bien le travail pour caler au tempo. Un jeu d’enfant. Si vous le souhaitez libre, à vous de repasser en mode « phono » ou « line ». Et donc de mixer des Cds ou des vinyles classiques.

En conclusion, avec le prix du Duo aujourd’hui de 999 euros TTC, pas évident de faire le choix face au Kontrol Z2. En effet cette dernière marque était au même tarif lors de sa sortie mais elle est désormais vendue 600 euros chez des revendeurs français. Le Duo a tout de même quelques atouts face à sa concurrente. Par exemple, la possibilité de régler le volume des sons du sampler directement sur le mixer grâce à un bouton. Ses 8 cues par piste. À noter également qu’il est compatible avec le DVS de Traktor. Malgré le ressenti que le master n’a pas assez d’effet d’amplification, ce qui fait monter le signal rapidement dans le rouge, le Duo, dans sa catégorie, va certainement séduire plus d’un Dj. À la question est-ce que Mixars propose de nouvelles solutions je réponds non. Mais laissons à Mixars faire ses preuves sur le temps. Nous souhaitons donc la bienvenue à cette nouvelle marque italienne.

Par Arkane et Dj Coshmar