Starwax magazine

starwax magazine

GIZELLE SMITH / REVEALING LP

Posté le
Gizelle Smith est de retour avec un troisième album. Cet Lp est un grand millésime pour plusieurs raisons. D’abord parce que l’empreinte de The Mighty Mocambos, à la fois, vintage et très moderne, flirtant des fois avec des sonorités électroniques, n’est pas loin. En effet Bjoern Wagner est le fondateur de The Mighty Mocambos et le producteur de « Revealing », enregistré à Brooklyn/New-York. Son frère Steffen Wagner, est l’ingénieur son, en charge du mastering, et également le guitariste. Puis ce nouveau disque est synonyme de renaissance puisque, comme le dit Gizelle Smith, elle a raturé le papier afin de réinitialiser son œuvre suite au décès de son père, en 2019. Un legs fort puisqu’elle est la fille de Joe Smith, le guitariste et directeur artistique de The Four Tops… Tel un pansement pour soigner sa cicatrice, « Agony Road » évoque les étapes du deuil. Et il semblerait qu’à l’écoute de « Three Tiny Seeds » ou de « The Girl Who Cried Slow », madame soit dans un moment de reconstruction. Sinon « Miss World » clame un monde merveilleux tout en alertant sur le changement climatique… Son écriture, la puissante production notamment grâce aux arrangements des cordes par Steffen Wagner & Chris Villepigue révélent un album riche de subtilités. Même si les influences sont nombreuses « Revealing » est fidèle à elle-même. Pas de grande surprise, mais elle consolide son savoir-faire et confirme son surnom de ‘The Golden Girl of Funk’. Au choix vous pouvez vous procurer, chez Jalapeno Records, le Lp de neuf titres ou le 7 inch de deux titres.

Par Supa Cosh…

445-gizelle-vinyl



STAR WAX PDF 59 / ETE 2021

Posté le
Nos invités de ce numéro 59 évoquent leurs trajectoires. Ils nous parlent de leur rapport à la musique, aux objets, et de leur relation à l’autre. Serge Kruger, une légende du Tout-Paris d’une époque où le “ beatmatching ” n’existait pas, se remémore son parcours. Le banlieusard Komo Sarcani et le scandinave Ollie Twist partagent leurs “Expériences”. Shuck 2 retrace ses histoires de gang jusqu’à sa participation à la plus grande toile graffiti peinte au monde. Le Lyonnais d’adoption, Dj Fong Fong, en couverture, revient sur sa passion de ponceur de galettes. La ville de Boston résonne plusieurs fois grâce au Mc Edo G ou à Deano Sound, en charge de la rare wax. Nous allons en Europe de l’Est avec le duo Eris. Ramona Yacef nous parle du confinement qui l’a poussée à créer son label. Puis Darrel Sheinman, le boss de Gearbox, commente le développement de sa maison de disque jusqu’au Japon. Et le focus sur Jamwax nous fait découvrir le disco en provenance de la Jamaïque. Enfin, en ligne, via notre chaîne YouTube, nous venons de publier le film Star Wax x Revive. Le reportage de la soirée de lancement du volume 5 des compiles Star Wax, à Clermont-Ferrand, il y a deux ans. Alors gardons le sourire :) il y a encore de belles intentions qui se concrétisent.

702-sw59-anim



SWMIX #66 / DAIDAL

Posté le
Daidal est un trio de nu jazz formé par Julien Meyer, Arsène Ott et Yannis Rabotas. Originaire de Strasbourg et issus de la scène rock alternative, le groupe fusionne les sonorités organiques avec les textures synthétiques. Nous les avions interviewés – lire ici - lors de la sortie de « Aquarius », un Ep autoproduit rendant hommage au navire humanitaire affrété par l’association SOS Méditerranée. Aujourd’hui ils nous font l’honneur de realiser le Star Wax Mix 66. Une sélection d’une heure majoritairement conçue avec plusieurs de leurs propres productions.

702-swm66-02

Tracklist
01 Daidal “Ptosis”
02 Daidal “Xiphos”
03 Daidal “Betwixt”
04 Morphine “I Know You” (Part I) 05 Daidal “Aquarius”
06 Daidal “Solar”
07 La Strizza “Stalker”
08 Daidal “Skopos” (Sonic Area remix)
09 Daidal « Ennio »
10 Letherique « Etherique »
11 Letherique « Elevation » (Daidal remix – exclusive preview)