Starwax magazine

starwax magazine

archivesnovembre-2015

B-BOYZ BURGER / RESTAURANT 100% HIP HOP

B-BOYZ BURGER / RESTAURANT 100% HIP HOP

Posté le

Ces dernières années les ouvertures de nouveaux restaurants de burgers se multiplient. Difficile de sortir du lot mais le Street Art B-Boyz Burger, ouvert à Paris il y six mois, a décidé de se démarquer en proposant tout un concept autour du burger et de la culture street. Lorsque tu entres au 5 avenue Trudaine la musique hip hop, principalement issue de la période golden years américaine, n’a de cesse de sortir des enceintes avec un niveau sonore modéré. Facile tu vas me dire sauf que les quatres associés ont décidé de pousser le concept bien au delà. Tout d’abord la carte en forme de pochette de vinyle annonce des burgers aux noms de rappeurs comme le Tupac, le monstrueux Biggie burger pour les amateurs d’East Coast ou encore le Rahzel Burger. Les enfants, eux, ont droit au menu Kid Cudi. Concernant la décoration soignée, outre un impressionnant mur de ghetto blasters personnalisé par deux street artistes parisiens, il y a un autre pan de mur recouvert de pochettes de vinyle de rap et des œuvres, sous verre, exposées ici et là. Ce qui est fort marrant et original c’est la diffusion en boucle d’épisodes de la série « Le Prince de Bel Air » sur un écran de télévision lorsque tu vas aux toilettes (photo ci-dessous). Puis une fois les mains propres, en sortant, tu peux saluer le cuisinier tout en tapotant sur une Mpc fixée au mur. À la fin de ton repas l’addition est amenée dans un boitier de cassette audio. Les jeunes entrepreneurs ont pensé au moindre détail, nous te laissons le plaisir de découvrir les autres.

702_bboyz-restaurant00
702_bboyz-restaurant02
702_bboyz-restaurant03

Bravo ! Mais que retrouve-t-on dans notre assiette ? J’ai testé le burger signature : « Le B-BOYZ » qui risque de te surprendre grâce à son vrai cheddar fondu, un steak haché bien épais de viande 100% charolaise, le tout mariné et glacé au whisky. Bien sûr il est accompagné de frites faites maison. Il est possible de commander un ketchup fait également maison. Le seul petit bémol et le choix du pain brioché, peu goûteux. Cependant l’équipe, encore jeune dans le métier de la restauration, travaille rigoureusement afin de trouver les meilleures alternatives pour arriver a des burgers « culinaires ». Le prix des burgers varie entre 15 et 22 euros. Un big up pour les burgers sans pain servis soit dans une galette de pomme de terre, et plus original dans un champignon géant : le Portobello en photo ci-dessous. Si tu en a ras le bol des burgers il y a également des fish & chips, des quesadillas ou l’option salade. C’est le dessert qui a remporté la palme gustative. Servi dans une verrine, le Tiramisu Oreo Cookie avec des mini smarties est surprenant. Malheureusement ils ont décidé de retirer ce dernier du menu mais je vais militer pour que cela soit réintégré à la carte. Fan de hip hop ou pas, voici une adresse vivement conseillée à deux pas du disquaire les Balades Sonores !

702-burger-sans-pain-re
702_bboyz-restaurant04


Texte par Ness / Photos par Snik88