Starwax magazine

starwax magazine

chroniquesCD

SPACE DIMENSION CONTROLLER / ORANGE MELAMINE

SPACE DIMENSION CONTROLLER / ORANGE MELAMINE

label

SPACE DIMENSION CONTROLLER / ORANGE MELAMINE

album

Jack Hamill est un jeune bruitiste avant-gardiste de 26 ans. Cet anglais féru d’électronique et des univers fantastique et sci-fi doit beaucoup à l’école Warp (Boards Of Canada, Plaid…), au légendaire Brian Eno, héraut de l’ambient, ainsi qu’à des films comme « Escape From New York » de Carpenter ou « Ghostbusters » ! C’est son troisième Lp qui cette fois-ci, après R&S, est signé chez Ninja Tune. Cet « Orange Melamine » doit son nom à la couleur de la cuisine chez ses grands-parents (orange) et à l’enclos à serpents qu’ils possédaient (melamine). Treize titres d’electronica composés et créés à partir de bandes de cassettes audio des années 70. Pitchées, bricolées… le tout passé par un logiciel de MAO. Un résultat singulier : ce qui fait sa force, c’est que cela reste mélodique, abordable (ou presque). Futuriste, bleepé et bestiaire : chaque morceau est une aventure sonore parfois surprenante. Je crois même, je dis bien je crois reconnaître un sample (étonnant) de Bonnie Tyler (« It’s A Hearteache »), un autre de « La Guerre Des Mondes » (le film des 50′s) sur « Gullfire » et aussi Grandmaster Flash (moins surprenant) sur « Adventures In Slime And Space ». Si vous aimez Chapelier Fou, Mr. Oizo, Aphex Twin, Autechre… ne ratez pas ce disque !



Par Dj Barney