Starwax magazine

starwax magazine

chroniquesCD

NICOLA CRUZ / PRENDER EL ALMA

NICOLA CRUZ / PRENDER EL ALMA

labelZZK Records

NICOLA CRUZ / PRENDER EL ALMA

album

Il y a des coups de cœur instantanés. Alors que je fouinais dans les bacs d’une institution du disque du Boulevard Saint-Michel à Paris, j’ai tout de suite été capté par le son qui passait dans le rayon « musiques du monde ». J’accours vers une charmante vendeuse passionnée par son boulot. C’était donc l’équatorien Nicola Cruz. Depuis Quito, le jeune producteur et Dj a écris et composé « Prender el Alma ». De plus Nicola a un ambassadeur de choix : Nicolas Jaar ! Dépaysement complet. Une alchimie réussie, entre musique andine traditionnelle (sans tomber dans le cliché flûte de Pan à deux balles) et programmations warpiennes. C’est vrai qu’on reconnait les ambiances de Jaar mais aussi de Floating Points. Un album qui se décline en dix morceaux s’articulant autour du titre éponyme « Prender el Alma », planant et deep. Ainsi qu’autour du joyau « Colibria », interprété par Huaira. Une basse rondelette jouée par Nicolas Davila, et une guitare revisitée par Teodoro Monsalve. Huit minutes de groove entre futur et patrimoine. « La Cosecha » est une jolie plage deep-house au pied doux, presque effleuré. Le très surprenant « Eclipse », dont le chant et le rythme semblent venir de l’Afrique noire (Burkina Faso ou Mali) ! Un album de musiques du monde certes, mais résolument moderne. De l’électronica andine ! Fallait y penser. INDISPENSABLE. Disponible en vinyle sur le label argentin ZZK. La pochette n’est pas sans rappeler une affiche de Sergio Leone avec un certain Clint E. en poncho !




Par Dj Barney