Starwax magazine

starwax magazine

chroniquesCD

V.A / CURSES PRESENTS NEXT WAVE ACID PUNX

V.A / CURSES PRESENTS NEXT WAVE ACID PUNX

labelEskimo Recordings

V.A / CURSES PRESENTS NEXT WAVE ACID PUNX

album

Dans les années 1980, la musique électronique fait son chemin en Europe. Ce chemin, c’est celui de l’EBM (Electronic Body Music), de la new/dark/younameit wave, du new beat. C’est celui qui bercera les jeunes années de Curses, artiste new-yorkais aujourd’hui installé à Berlin. Emergeant aujourd’hui parmi les chefs de file d’un mouvement slow techno / electro en pleine ébullition, Curses établit avec « Curses Presents Next Wave Acid Punx » une passerelle de presque quarante ans entre ses influences originelles et cette ô combien excitante vague musicale actuelle. Cette passerelle marquera pour les amateurs du genre l’événement musical du début de l’été ! Curses aka Luca Venezi a construit ce « Next Wave Acid Punx » en trois temps. Trois temps comme trois Cds : Origins – les fondations / Break a Sweat – une sélection du meilleur de la scène slow techno récente / Maximum Heat : douze nouveautés toutes fraîches pour retourner le dancefloor. Et ça fonctionne ! Parce que la sélection est pointue, parce que certains tracks sont très bons, mais surtout parce le tout est particulièrement cohérent. Avec ce triple opus, la sélection d’oldies du Lp#1 et de tracks plus récents du Lp#2 ne servent pas uniquement de faire-valoir aux nouveautés du troisième. L’ensemble s’inscrit dans une véritable continuité et si l’on prend un véritable plaisir à comprendre les morceaux de 2020, on apprécie aussi de redécouvrir les titres des années 1980. Anecdote révélatrice, en laissant tourner la compil pendant la préparation de cette chronique je me suis surpris à réaliser que la petite nouveauté qui me faisait taper du pied devant mon écran datait en réalité de mon enfance (In-D – Virgin In-D Sky’s) !

On prend plaisir avec Origins (Classics), le premier Cd pour ceux qui n’auraient pas suivi, à se plonger dans les sonorités new beat/ wave des années 1980. On y (re)découvrira les précurseurs suisses de Yello, innovant dès 1983 avec leurs nappes hypnotiques posées sur la voix de Dieter Meier. On y réalise l’importance de la Belgique dans la structuration du new beat grâce A Split Second, duo composé de Marc Heyndrickx et Peter Bonne, le groupe qu’on créditera de « l’invention » de la new beat. Également grâce à In-D (Marc Grouls et Marcos Salon) ou Front 242. Il serait d’ailleurs dommage de citer Front 242 sans faire référence aux facétieux Front2Cadeaux, duo belge moderne inventeur du principe du « rallentato » consistant à jouer de vieilles galettes techno en 33 tours au lieu de 45 tours ! C’est finalement en toute logique qu’un label belge, en l’occurrence l’excellent Eskimo Recording, sorte cette compilation !

Le Cd2, Break a Sweat (Recent), nous fait voyager trente ans en avant vers une sélection internationale pointue de petites tueries slow techno qui mettent superbement en perspective la convergence entre l’héritage des années 1980 et l’évolution de la musique électronique moderne. L’excellent  » Francesca  » du duo américano-mexicain Moderna & Theus Mago, le remix arabisant de « Il Est Vilaine » du trancy Slow With the Run de Middle Sky Boom, le remix dansant de  » Maxico  » par Alvee, la progressive de Juan Mc Lean, les nappes apaisantes de  » Temple » produit par Paresse ou les sonorités orientales des prometteurs artistes russes de Radial Gaze font revivre à 100Bpm cet EBM des eighties qui s’est enrichi de sonorités traditionnelles venues des cinq continents aussi bien que de la sédimentation de décennies de culture techno.
« L’entrée en matière » des deux premiers Cds nous aurait presque fait perdre de vue que le Cd3, Maximum Heat (Exclusives) contient douze releases originales qui viennent parachever avec brio cette anthologie de « l’acid punk ». Si Curses, avec le new wave  » Discipline « , Chinasi avec son  » Hart Und Kalt  » très eighties ou encore Corneluius Doctor avec l’excellent  » Life in Chains  » affirment haut et fort leur attachement direct à l’héritage d’un Suicide ou d’un Yello, Shubostar, Franz Scala ou Local Suicide y ajoutent une note plus moderne, rafraîchissant l’ensemble. Seul regret, cette impression que ce troisième Cd cherche peut-être trop à re-créer l’EBM au lieu de proposer une nouvelle voie musicale.
Le tempo s’est ralenti, mais la techno n’en est que meilleure. On le doit autant aux talents des artistes d’aujourd’hui qu’à l’héritage des pionniers des années 80 et c’est tout le mérite de cette compil de nous le rappeler. Certifié fat par Star Wax ! Pré-commande lien.

Par Le Pépiniériste / Photo par Fede Reyes

Eskimo Recordings · Curses – Discipline [taken from Next Wave Acid Punx - Eskimo Recordings]
445-curses « Curses ou le grand retour du col de chemise extra-large »