Starwax magazine

starwax magazine

chroniquesCD

MAX RICHTER / SLEEP REMIXES

MAX RICHTER / SLEEP REMIXES

labelDeutsche Grammophon

MAX RICHTER / SLEEP REMIXES

album

Un grand musicien ! Le compositeur anglais Max Richter est en activité depuis plus de vingt-cinq ans. Il est devenu l’un des acteurs incontournables du répertoire néo-classique voire contemporain. Oui on parle bien de musique classique. Richter est autant capable de diriger un orchestre interprétant « Les Quatre Saisons » de Vivaldi que de jouer les maîtres répétitifs et ambient que sont Steve Reich, Philip Glass ou Brian Eno. Il a contribué à la confection d’albums pour Roni Size ou Future Sound Of London. Ce n’est pas tout : son talent pour mettre une musique sur des images fait mouche. Il a signé plusieurs bandes originales dont celle de « Valse Avec Bachir » en 2008. En 2015, il compose « Sleep », un projet de plusieurs heures absolument grandiose entre electronica et thématique classique. On est dans la zen-attitude, flottant dans la stratosphère ! Max Richter a signé chez le mythique label Deutsche Grammophon qui, après Carl Craig, Maurizio ou Francesco Tristano, montre l’ouverture d’esprit de cette maison de disques qui n’hésite pas à inclure des artistes techno et électroniques dans son catalogue. De « Sleep » se décline « From Sleep », une sélection sur vinyle des meilleurs morceaux sortis l’été 2015. Ce printemps, un vinyle de remixes vient d’arriver en bac incluant des versions des écossais de Mogwaï, façon post-rock, du titre aérien « Path 5 », s’étirant sur dix minutes. Le warpien Clark se charge aussi de déstructurer ce titre emblématique de « Sleep » tout en gardant les chœurs angéliques en boucle. L’autre touche néo-classique est celle du combo anglais Digitonal. La face B propose une variation de « Dream 3 » par Jürgen Müller et de « Dream 13 » par Marconi Union. Alors bien sûr on est face à une musique plus spirituelle que dancefloor. On s’installe confortablement sur son canapé et le tour est joué. Décompression garantie.



Par Dj Barney