Starwax magazine

starwax magazine

archivesmars-2013

FOCUS / MICK SPRATT<br /> (INGÉNIEUR DU SON)

FOCUS / MICK SPRATT
(INGÉNIEUR DU SON)

Posté le

La marque de vêtements Bench rend hommage, à l’occasion du concours « Self Made », à la créativité, des courageux et talentueux activistes du Do It Yourself et offre 1000 £ aux heureux gagnants. L’occasion de mettre également un coup de projecteur sur ceux qui ont eu le courage de suivre leur destin et qui sont parvenus à réaliser leurs rêves comme Mick Spratt, ingénieur qui a notamment réalisé la sono du mythique club l’Hacienda à Manchester.


Mick Spratt est « self-made » depuis 40 ans. Expert dans le domaine de l’ingénierie sonore et dans l’art d’élaborer de parfaits systèmes de sonorisation, Mick a créé Wigram Acoustics en 1979, et commercialisé depuis plus d’un quart de siècle ses systèmes à toutes sortes de professionnels, des hipsters aux orchestres ou aux salles de concert. C’est notamment sa société qui a équipé l’Hacienda à Manchester, après avoir été personnellement contacté par Peter Hook pour trouver une solution aux problèmes de sonorisation du club. En parallèle Bench. faisait ses premiers pas en plein coeur de l’effervescence de « Madchester », dans laquelle l’Hacienda jouait un rôle pivot, puis sponsorisait bientôt la tournée mondiale du club. Mais pour Mick, le voyage dans l’univers du son est né très loin des bruits et de l’excitation du Manchester de la fin des années 80, mais plutôt il y a 40 ans dans l’église d’un village des environs de Rochdale.

« J’ai commencé à monter des systèmes de sonorisation pour un groupe qui ne pouvait pas se permettre d’en acheter » raconte Mick. « Le groupe a fini par me recruter – uniquement, selon moi – parce que je savais faire des montages ». Ce ne sont pas ses facultés de musicien très limitées qui auraient suffi : « trois accords et demi. Et je n’avais jamais fait de solfège ». La carrière de Mick est donc née dans l’enthousiasme et a pris forme dans la nécessité. Ses talents ont fini par faire du groupe le moteur de toute l’entreprise. « On a fait le festival Rochdale en 1972, et de là, on a commencé à fabriquer et à vendre nos propres systèmes de sono… tout ça pour garder la tête du groupe hors de l’eau. En fait, tout ça relevait de combines puisqu’on n’avait pas assez d’argent pour acheter le matériel tous seuls. Donc on fabriquait et vendait les haut-parleurs aux universités, aux écoles d’enseignement supérieur, et à d’autres groupes ». « Ils venaient nous voir jouer et ils disait ‘Wow super la sono, vous l’avez trouvée où ?’ et on répondait ‘On l’a faite nous-mêmes’. Tout de suite, on nous demandait si on pouvait nous en acheter. ‘Si vous voulez, vous pouvez nous prendre celle-là, et nous on s’en refera une autre’. En fait, on vendait directement la sono sur scène ! » Même si on pense « punk rock’n’roll », en vérité, Mick doit ses capacités de génie des haut-parleurs à son obsession et son travail pour le son. « Ça m’intéressait, c’est tout, j’étais vraiment accro. J’achetais tous les magazines et je fabriquais le matos, tu vois ce que je veux dire ? J’avais dégoté des plans d’enceintes américaines JBL aux alentours de 72, il y a 40 ans ».

Mick et son groupe se procuraient toujours ce dont ils avaient besoin, d’une manière ou d’une autre : « on avait acheté du matos chez les grossistes, on parvenait toujours à dénicher ce qu’on voulait. Il suffit d’un peu de motivation pour arriver à faire marcher ce genre de truc. » 1978 fut l’année où Mick se sépara de tout le matériel du groupe pour acheter une sono de marque. Puis lança l’année suivante ce qui deviendra l’activité principale de son entreprise : la location de systèmes de sono. Bientôt, le groupe fut démantelé, même si les membres restèrent en contact et se sont même retrouvés tous ensemble l’année dernière. L’appel de Peter Hook pour se pencher sur le système de sonorisation de l’Hacienda fut un tournant dans la carrière de Mick. Au fil des ans, plusieurs systèmes de sono avaient fait trembler les murs de l’intérieur de la boîte, mais si l’on en croit Mick « Ils n’étaient pas à la hauteur. Je pense qu’ils n’avaient pas beaucoup d’argent et qu’ils tentaient de faire tourner le club sans vraiment y mettre le prix ». Mick s’était assuré que la sono installée pour Hook était parfaite : « elle était superbe, elle avait tellement de basses qu’on sentait même le trottoir bouger à l’extérieur. En général, c’est un bon signe ». On ne sait pas où a fini la sono après que l’Hacienda ait fermé ses portes en 1997. « On a entendu dire qu’elle est quelque part au Japon, mais ce ne sont que des rumeurs, je ne sais pas si c’est vrai ». Alors comment s’y prend-t ‘on pour créer un système de sono sur mesure pour un club ayant une réputation telle que celle de l’Hacienda de Manchester ? « On étudie tout d’abord le style de musique. Ensuite on transporte le matériel dans la boite et on leur demande de la jouer. Ensuite on leur demande si ça correspond à ce qu’ils veulent entendre. En fait, c’est une audition, jusqu’à ce que quelqu’un dise ‘ça y est, c’est parfait !’ ».

Après ses premières tournées avec des groupes de Manchester à l’âge de 16 ans, (« Je ne me souviens même plus du nom des groupes, ça fait tellement longtemps ! ») dans une camionnette avec « un peu de sono », Mick est parti étudier l’ingénierie électronique au Bolton Tech. Après avoir d’abord raté le O-Level (équivalent du BEPC) « parce que j’étais dans un groupe », Mick a recommencé l’année suivante. La différence, c’est que la deuxième fois il n’était pas en pleine tournée. « Il y avait à l’époque une société qui s’appelait Mitrex Electronics avec à sa tête un mec du nom de Roland Lumby. Au début des années 70, il avait conçu un ampli quasiment indestructible. J’ai commencé à travailler pour lui en 72. Je ne sais pas pourquoi il a décidé de m’embaucher : c’était un pari. J’imagine qu’il avait décidé de miser sur moi ! ». Roland Lumby est encore aujourd’hui considéré comme le meilleur réparateur d’ampli dans la région de Salford.

Aujourd’hui, Mick et son partenaire en affaires Chris, ainsi que le reste de l’équipe, assurent la sono de groupes comme Coldplay et Guns N’Roses, ainsi qu’une bonne partie des groupes qui façonnent l’univers musical contemporain. Il est très probable que le son que vous avez pu écouter dans de grandes salles ces dernières années ait été étudié par eux. Mick, plus qu’un ingénieur de talent originaire de Manchester, est la preuve vivante que qu’il est possible, à force d’efforts, de réussir à façonner son univers, et à changer le monde.

Info sur le concours cliquez ici .