Starwax magazine

starwax magazine

chroniquesCD

BONOBO / MIGRATION

BONOBO / MIGRATION

labelNinja Tune / Brainfeeder

BONOBO / MIGRATION

album

Que le temps passe… Plus de quinze ans depuis le premier album de Simon « Bonobo » Green (« Animal Magic ») sorti a l’époque chez Tru Thoughts, avant que le jeune producteur et Dj anglais ne rejoigne l’écurie Ninja Tune. Après un future jazz/trip-hop bien marqué à l’orée des années 2000, Bonobo opère un tournant nu-soul avec les albums « Black Sands » (2010) et « The North Borders » (2013). Avec « Migration » on assiste d’une part à un retour électronique évident dans les programmations, et bien évidemment à une prise de conscience concernant la crise migratoire, un fait sans précédent en Europe. Le visuel de « Migration » fait référence à l’Exode des Hébreux fuyant l’Égypte (l’épisode du Buisson ardent au mont Sinaï). Des invités prestigieux, depuis la voix éthérée de Rhye sur « Break Apart », l’envoûtant Nick Murphy alias Chet Faker sur « No Reason » en passant par des échos africains avec Innov Gnawa (« Bambro Koyo Ganda ») et la méconnue Nicole Miglis, sur le fil du rasoir (« Surface »). On se délecte de tracks vocaux amenant un supplément d’âme à ce décor très minéral. Le chill out et cinématique « Second Sun » prouve aussi que la musique peut balayer toute situation rude par quelques arpèges au piano, grâce à un violon languissant ! Un clin d’œil est lancé à Moodymann sur « Figures » (Simon utilise le même sample d’Elkie Brooks) et on ressent une deepness de toute beauté sur « Outlier ». Oui la house music, dans le bon sens du terme, côtoie donc des choses plus abstraites ou aériennes. Le Bonobo nouveau est un EXCELLENT cru ! Beaucoup pensent à Four Tet en écoutant cet album. Personnellement je le trouve unique. J’ose imaginer le live ! Justement, Bonobo sera le 8 mars à l’Olympia. Mais c’est déjà complet ! « Migration », album douze titres disponible en double vinyle 180 gr et en double vinyle 180 gr Deluxe avec livret et photos. Paru chez Ninja Tune. Certifié bien fat avec Star Wax.



Dj Barney From Vernon