Starwax magazine

starwax magazine

chroniquesCD

ALI LOVE / P.U.M.P

ALI LOVE / P.U.M.P

labelCrosstown Rebels

ALI LOVE / P.U.M.P

album


En bac le 14 juillet, ça se fête !!! Il s’agit du troisième long format pour le londonien Alexander Williams aka Ali Love et le 1er à sortir sur le label de Damian Lazarus, Crosstown Rebels (qui a signé Maceo Plex, Glimpse, Soul Clap, Art Department ou encore Laurent Garnier sous son projet Alaska). Qui dit Crosstown Rebels dit house mais pas que… L’an dernier, le maxi « Emperor » avec Kali en featuring avait affolé les dancefloors du monde entier avec ses paroles en français et ce tout nouveau single « Deep Into The Night » prend le même chemin, porté par un remix de Hercules & Love Affair. Rien d’étonnant vu la combinaison d’ambiance festive, gay friendly et clubbing très new yorkaise. Williams, qui a tout fait sur cet album (il pose même sa voix) livre aussi des choses plus abstract et midtempo comme le bien nommé « JESUSONACID » où le funk balearic « Pussy » et mieux « Surrender » (samplant Imagination) qui nous plonge 30 ans en arrière ! Même ses programmations house sonnent 87, 88 ou 1989 (« Cosmic top Secret ») avec une pointe acid de bon gôut. Maintenant je ne suis pas sûr que cet album s’adresse aux aficionados de rare grooves ou nu-soul ! Dans tous les cas, un très bel album house et synth pop, que les fidèles du label Crosstown Rebels se procureront sans aucun doute. Douze titres disponibles en double vinyles incluant le Cd et une pochette (style Lawrence d’Arabie ?) très, disons… kitch ! (Dj Barney From Vernon)