Starwax magazine

starwax magazine

archivesavril-2016

XPRESS YOUR SOUL BATTLE / REPORTING

XPRESS YOUR SOUL BATTLE / REPORTING

Posté le

L’école de danse Xpress Your Soul basée à la Farlède, en périphérie de Toulon, organise également une battle de danse hip-hop du même nom depuis trois ans. Pour la quatrième édition, le 3 avril dernier, l’équipe dirigée par Vince a décidé de passer au niveau supérieur. Le département du Var est plus connu pour ses magnifiques paysages que pour le dynamisme des cultures urbaines. Nous avons fait le déplacement afin de prendre la température.

La veille du battle, le samedi 2 avril, nous débarquons au matin au charmant petit aéroport d’Hyères, cité limitrophe de Toulon. Nous prenons la route en direction de l’école Xpress Your Soul. Les palmiers plantés ici et là nous donnent une impression de Californie. Malheureusement le soleil n’est pas au rendez-vous, la comparaison s’arrête là. Cependant les workshops animés par B-boy Lamine (Vagabond Crew), Mamson (Wanted Posse), deux des membres du jury venus de Paris, sont fort convoités puisque jusqu’à 40 élèves y sont inscrits. Le succès en va de même pour le troisième et dernier cours dirigé par Alex (The Cage), en provenance de Bruxelles. Pour les plus courageux une soirée, à l’Ucpa de la presqu’île de Gien, prolongera la journée avec Dj Yugson et Dj Sweet aux manettes.

702-xpressyoursoul4-report04bis
702-xpressyoursoul4-report04bis-02
702-xpressyoursoul4-report04
Le lendemain fut le grand jour puisque Xpress Your Soul passait d’une modeste battle dans une Mjc à l’Espace 3000, le « Zénith » de Hyères. Malgré les prize money, peu de danseurs étrangers. Mais d’autres régions ont fait le déplacement. La battle débute avec un peu de retard, le public rempli les gradins et l’ambiance monte. On note la présence de Diablo (Criminalz) et de l’une des importantes figures du b-boying français, David Colas, dans l’assistance. Avec 200 danseurs inscrits, nous réalisons qu’il existe un réel engouement auprès des jeunes du secteur. Afin de faire participer un maximum ce public, les organisateurs font le parti pris de sélectionner 16 personnes ou duos pour les 5 catégories, à savoir le hip-hop, le b-boying, le popping, la house dance et autres styles. Bonne intention sauf que ceci a pris un temps bien trop long, rendant les huitièmes de finale interminables, d’autant qu’une quatrième catégorie, la house, s’ajoutait cette année. Les heures passent avant une courte démo des jurés (tous en photo ci-dessus avec Sally Sly). Les quarts de finale débutent seulement vers 18 heures. Dj Yugson partage toujours les platines, cette fois avec Dj Yayo, mais le public épuisé disparaît. Donc les demis et les finales se finiront en quelque sorte à huis clos, entre passionnés. Résultats et résumé en images ci-dessous de cette belle initiative hiphopesque.

702-xpressyoursoul4-report02
À la une, à la deux, à la trois le palmarès est en b-boying : Maurin Bretagne & Térence Fenouillet ; en Popping : Aziz Ben Hemdane & Chams-Eden Moussa ; en house : Sarou et en hip hop c’est le duo Izaskun Ortega & Ruth Prim qui l’emporte. Et enfin, dans la catégorie autres styles, c’est Ruth Prim qui décroche le prize money de 400 euros. Rendez-vous pris l’année prochaine.

702-xpressyoursoul4-report03
702-xpressyoursoul4-report05
702-xpressyoursoul4-report09
702-xpressyoursoul4-report08
702-xpressyoursoul4-report07
702-xpressyoursoul4-report06
702-xpressyoursoul4-report10
702-xpressyoursoul4-report09bis


Par Ill Yo’ & Supa cosh…