Starwax magazine

starwax magazine

archivesavril-2020

TEST / TRAX RETROWAVE R-1

TEST / TRAX RETROWAVE R-1

Posté le

Ces derniers mois deux véritables OVNI sont apparus. Le premier est Zicplace, une nouvelle entité dédiée au matériel et aux instruments de musique neufs et d’occasion, à quelques minutes du siège de Star Wax. C’est réjouissant car c’est la première fois qu’une boutique de la sorte s’implante en plein cœur de Montreuil, dans le 93 ! Le second est une machine pour les passionnés des synthétiseurs analogiques monodiques (semi-modulaire). Le Trax Retrowave R-1 est fabriqué à la main en quantité limitée et sur commande au Royaume-Uni par Trax Controls. Rencontre chez Zicplace afin de tester ce hardware avec Alexis.


Richard Rix, le fondateur de Trax Controls, est un fan invétéré de petits trains électriques, un ferrovipathe ou un trainspotter en somme. Après une initiation à la synthèse analogique en modélisant ses premiers VCO pour recréer le son des trains électroniquement, Richard développe une certaine appétence pour la construction de modules analogiques et développe son premier synthé. Après plusieurs prototypes et tentatives, ses recherches aboutissent au Trax Retrowave R-1 et l’amène à sa commercialisation, début 2010. Cette bécane est de bon augure mais, parmi un marché déjà dense, le Trax Retrowave est-il le synthé monophonique idéal pour ne pas sonner comme les autres ?

Ce module au format desktop semble incassable dans son châssis ultra-robuste en métal. Les potards (assez gros et bien espacés) offrent un contrôle précis des différents paramètres. Et les sélecteurs en forme d’interrupteurs à levier garantissent une durabilité maximale. Les entrées et points de patch ont été positionnés sur la face arrière, pour libérer la face avant de tout câblage ou autres connexions (attention, pour les patchs, toutes les fiches sont en 6,35mm). Ici, pas d’écran ni de sauvegarde de preset pour solliciter au maximum votre créativité et ainsi s’imaginer en Isao Tomita ou en Jean-Michel Jarre. Son look définitivement vintage, proche d’un Prophet de Sequential Circuits, a fière allure.

Parmi la multitude de synthés monophoniques existants ou ayant existé, le Trax Retrowave n’a rien à envier à ses nombreux homologues comme Moog, Korg, VCS-3 ou encore Arp. Il se distingue par sa singularité, sa simplicité, son grain et sa prise en main rapide. Doté d’un VCO (sélecteur d’ondes carré, rampe, triangle et sinus), de 2 LFO (ondes triangle et carré), d’un VCA/ ADSR et d’un VCF bien puissant, ce véritable tank analogique offre une palette de sons incroyables permettant d’atteindre des contrées sonores encore jamais visitées. En sus, deux sub oscillateurs et un noise dans le VCF pour gonfler et salir vos sons. De la basse épaisse, ronde et percussive aux effets spéciaux en passant par des leads de l’espace et autres kicks, le R-1 ne sonne pas comme ses concurrents. Le versant semi-modulaire vous permettra de pimenter vos sons et d’aller encore plus loin dans vos créations. Contrôlable via MIDI, il s’intégrera parfaitement dans votre set up. À noter qu’il est possible de le faire tourner sans aucun contrôle en « stand alone ».
Autre point positif, son prix : 420 euros neuf ! Quel autre concurrent pourrait se targuer d’un ratio qualité/prix aussi élevé ? Entièrement conçu et réalisé à la main, il faut compter un mois d’attente, après commande, pour être livré.

702_trax-retrowaver1-02

À la question Trax Retrowave est il le synthé monophonique idéal pour ne pas sonner comme les autres ? Je dis oui avec certitude. En conclusion, voici ses points faibles et ses points forts. Ainsi que ses caractéristiques. Vivement conseillé, il est disponible et testable au shop Zicplace, 93100 Montreuil, au Centre commercial Croix de Chavaux (métro L.9 : Croix de Chavaux).

POINTS POSITIFS
• Machine rare et très peu répandue.
• Son prix ultra-raisonnable pour cette qualité.
• Son étendue sonore unique.
• Sa robustesse.

POINTS NEGATIFS
• Pas de Midi out ni Midi thru.
• Le pitch bend n’est pas pris en charge via Midi.
Mais il en possède un en façade.


CARACTERISTIQUES
• VCO logarithmique avec formes d’onde en carré, rampe, triangle et sinus ;
possibilité de sculpter manuellement la forme d’onde carrée
• Accordage
• Pitch Bend
• Transposition sur +/- une octave
• Filtre passe-bas quatre pôles avec pente de 24 dB/octave avec modulations
• 2 LFO avec ondes en triangle et carré, contrôles de la fréquence et
de la forme d’onde pour obtenir des rampes, dent de scie et impulsion…
• Sample and Hold
• Convertisseur MIDI vers CV avec sorties vélocité et gate 5 V, tension CV de 1V/octave, portamento/glide
• Générateur de bruit blanc
• VCA linéaire avec étage d’overdrive à diodes au germanium
• Enveloppe ADSR pour le VCF et le VCA, commutateur bypass, de plage High et Low,
fonction de répétition pilotée par le LFO 1
• 12 canaux MIDI avec commutateur rotatif
• Entrée et sortie audio sur jacks 6,35 mm
• Entrée MIDI DIN 5 fiches
• Entrées gate, CV pour le VCO, le VCA et le VCF,
modulation de la largeur d’impulsion du VCO sur jacks 6,35 mm
• Sortie CV, gate et vélocité
• Alimentation DC 24 V incluse
• Dimensions et poids : 440 x 230 x 100 mm. Environ 2 kg.

Par Alexis Le Clerc de Zicplace