Starwax magazine

starwax magazine

chroniquesCD

TOOTARD/  LAISSEZ PASSER

TOOTARD/ LAISSEZ PASSER

labelGlitterbeat

TOOTARD/ LAISSEZ PASSER

album

À l’instar du tandem Minimal Compact/Foreign Affair (à redécouvrir), du chanteur israélo-éthiopien Gili Yalo ou du collectif palestinien 47Soul, TootArd offre une vision musicale complexe mais finalement significative du Proche-Orient. Installé sur le plateau du Golan, un territoire occupé depuis cinquante ans par Israël, le groupe exprime avec ce deuxième album toute la difficulté d’exister au sein de cette zone frontalière ultrasensible. Un malaise exprimé par « Laissez Passer », la plage titulaire et son refrain sans équivoque. TootArd cristallise également la contestation avec « Musiqa » ou « A’sfur ». Les riffs plombés emboîtent le pas au rock touareg et sonnent comme les moments forts de l’album. Si la rythmique jamaïcaine discernable sur « Oya Marhaba » et « Roots Rock Jabali » manque de volume, les enchevêtrements mélodiques propres aux grilles de lecture orientales confortent un patrimoine culturel millénaire. Des arrangements prenants à l’écoute du puissant « Sahra » ou de « Syrian Blues », un instrumental dont l’écho mélancolique renvoie au drame humanitaire sans nom que traverse aujourd’hui le Levant.

Par Vincent Caffiaux

445-Tootard-Thomas-von-der-Heiden