Starwax magazine

starwax magazine

chroniquesCD

SYLVIA / SWEET STUFF

SYLVIA / SWEET STUFF

labelWewantsounds / Modulor

SYLVIA / SWEET STUFF

album

Pressé en 1975, « Sweet Stuff » n’est pas, à proprement parler, une première pour Sylvia Robinson. Repérée en 1956 aux côtés de Mickey Baker avec le sublime « Love Is Strange », avant que ce titre ne soit repris par les Everly Brothers ou le duo Johnny Thunders & Patti Palladin, la chanteuse afro-américaine développera, au fil des décennies, un répertoire conséquent et différents labels dont le visionnaire Sugar Hill Records. Réédité par les Parisiens de Wewantsounds (Ryuichi Sakamoto, Robert Cotter…), « Sweet Stuff » frappe notamment par sa diversité. Un éclectisme perceptible via « Pussy Cat », un morceau félin avec timbre de voix à l’avenant ; grâce à une reprise fiévreuse du « Je T’Aime… Moi Non Plus », le tube mondial de Serge Gainsbourg ; ou bien encore au travers de « Private Performance », une ballade qui séduira les amateurs de Philly Sound. Souvent marqué par les mid-tempos, cet album de Sylvia Robinson vaut ainsi pour sa grande sophistication. Enregistré en compagnie du trio vocal Ray, Goodman & Brown alias The Moments, « Sho Nuff Boogie » confirme le phénomène avec son jeu de basse moelleux et sa guitare empruntée à George Benson. À noter que cette plage monumentale est enfin disponible en version longue, avec insertion de la face B du single d’époque : recommandé !

Vincent Caffiaux

445-Sylvia