Starwax magazine

starwax magazine

newsdécembre-2020

SUNCHASE ITW & TIMELINE LP STREAM

SUNCHASE ITW & TIMELINE LP STREAM

Posté le

En provenance de Dnepropetrovsk, Sunchase aka Alexander Pavlenko est sur le devant de la scène drum & bass ukrainienne depuis les années 90. A la fois co-fondateur des soirées Rhythm Büro et producteur, il multiplie depuis 2004 des sorties sur Moving Shadow, DSCI4, Metalheadz, Med School… Ce mois-ci il revient avec « Timeline », un nouvel album, sur l’inattendu label Kashtan de Vera Logdanidi. Sunchase nous en dit plus sur ce coffret en édition limitée et sa volonté de mélanger les genres de musique électroniques comme, la techno, la d’n’b, le dub ou l’IDM.


Depuis quand vient cette passion pour la musique ?
Lorsque j’étais enfant, il y avait souvent de la musique dans notre appartement. Nous avions un lecteur cassettes et j’étais très fasciné par ces objets magnifiques. Mon père écoutait E.L.O, Queen, Pink Floyd, Alan Parson Project… et moi aussi. C’est difficile de me souvenir vraiment quand, mais je pense entre 5-7 ans. Je suis reconnaissant envers mes parents. Ils m’ont inculqué une culture et transmis un très bon goût pour la musique.

Comment as-tu décidé de devenir producteur ?
La curiosité. Je voulais comprendre comment la musique électronique était conçue, comment produire ces sons et comment construire des tracks. La musique a toujours fait partie de ma vie, alors c’est arrivé tout naturellement.

Où et quand as-tu produit « Timeline » ?
Cet Ep reflète la période de ces dix dernières années durant laquelle nous avions changé d’appartement quatre fois et avions construit un studio. Donc, c’est une combinaison de productions en appartement et en studio à Kiev.

702-sunchase_00

Quels matériels as-tu utilisé ?
Tout est fait à l’aide de Cubase et de différents hardwares. J’ai utilisé un enregistreur Sony PCM-10 pour les percussions, des sons enregistrés dans la rue, le kalimba pour « Hello » par exemple (instrument originaire d’Afrique Subsaharienne, ndlr), des voix et même des sons d’un ascenseur notamment dans « Elevator Dance ». Mon principal synthétiseur est Access Virus TI Polar. Je l’ai beaucoup utilisé, donc vous pouvez l’entendre dans la majorité des titres. Concernant les effets, j’ai utilisé des pédales Eventide comme la Space et Timefactor et TC Electronics M sur XL Fx. Et j’ai utilisé le compresseur HCL Varis Mastering, qui a été fabriqué ici à Kiev et j’ai la chance d’en avoir un.

Quelle track te représente le mieux ?
Je pense que c’est « Night Driving ». Ce track reflète vraiment mon amour pour le son techno avec des influences dub et drum & bass bien sûr. C’est exactement le style auquel j’aspire maintenant, parfois deep, parfois plus orienté dance-floor. J’espère que les gens me reconnaîtront dans ce track.

Es-tu positif concernant l’avenir et les projets ?
J’essaie de toujours rester positif. Même avec ce confinement que nous vivons actuellement. J’ai plus de temps pour me consacrer à la production ou apprendre de nouvelles choses. Il y a toujours une « bande blanche après une bande noire », donc les choses iront définitivement mieux. Concernant les projets, je termine une release sur Semantica Records sous mon alias Na Nich. Et aussi des tracks drum & bass qui sortiront sur mon label 22:22.

Par Sabrina Bouzidi / Photos par Taras Vorobets

702-sw57-Anime