Starwax magazine

starwax magazine

archivesmars-2016

SCRATCHOCASTER 2

SCRATCHOCASTER 2

Posté le

Cela fait bien presque trois décennies que des Djs souhaitent combiner une platine vinyles et un mixer en un. Une machine hybride permettant de développer la musicalité du scratch et la présence scénique. La première image, discrète, est apparue à la fin des années 80 dans la vidéo de « Funky Cold Medina » du rappeur Tone Loc de Compton. Plus sérieusement nombreuses sont les réalisations restées au stade de prototype comme la STC-V1 de Vestax. Cependant c’est aussi à cette regretté firme japonaise avec la participation de Q-bert à qui l’on doit la commercialisation de la réussite Qfo. Depuis deux créateurs indépendant français ont poussés la conception. Le premier Thierry Alari (interview ici) a sortie en 2006 la première version du Scratchophone dont l’habitacle est inspiré de celle d’une percussion. En parallèle Damien AKA Viny’Lourd Son se penche depuis plusieurs année sur le Scracthocaster. Cette fois l’habitacle est en forme de guitare, les premiers essais date de 2008. Ils coïncident avec l’apparition du fretless fader (contrôle du système de vitesse de rotation du plateau depuis le crosfader) également emporté dans le Scracthocaster 1 (celui en rouge en photo ci-dessous).

En 2014, alors que Cut Chemist intègre a ses lives une platine custom en guitare faisant plus office d’objet spectaculaire pour distraire le public que d’instrument, Viny’Lourd Son finalise le Scracthocaster 2. Cette nouvelle version récemment révélée s’allège de huit kilogramme. Il supprime le bras de lecture du tourne disque vinyle. Puis il ajoute des pads pour assigner les sons, il perfectionne le système de prise en main du fretless fader. Enfin, il dessine en repère les noirs et les blanches permettant ainsi de « palper » les octaves. Le Scracthocaster 2 semble abouti et fait déjà des envieux. Prise en main par Viny’Lourd Son, lui même, en vidéo ci-dessous.

702-scracthocaster


Par Supa Cosh…