Starwax magazine

starwax magazine

chroniquesCD

RICO / JAMA RICO (40 ANNIVERSARY EDITION)

RICO / JAMA RICO (40 ANNIVERSARY EDITION)

labelChrysalis

RICO / JAMA RICO (40 ANNIVERSARY EDITION)

album

Pilier des Skatalites dans les années 60, le tromboniste Rico Rodriguez revient sur le devant de la scène, à la fin des années 70, par l’entremise du revival 2 Tone et des Specials. Signés dans la foulée sur l’emblématique label de Coventry, deux albums de cette gloire jamaïcaine sont aujourd’hui réédités par Chrysalis. Si « That Man Is Forward » propose son lot de compositions finaudes comme « Chang Kai Shek » ou la reprise du « Easy Snappin’» de Theophilus Beckford, c’est bien l’enregistrement suivant, soit « Jama Rico », qui retient notre attention. D’avantage recentré sur l’Afrique, ce Lp a pour particularité d’être capté à la Jamaïque, avec des pointures locales comme Sly & Robbie, mais également au Royaume-Uni, via les bonnes grâces de Jerry Dammers. Produit par Dick Cuthell, un habitué des sessions reggae d’alors, le disque ne souffre toutefois pas de disparité. Parmi les moments forts, soulignons « Destroy Them » et ses riffs redoutables ; l’irrésistible « Distant Drums » dont Brian Eno aurait payé cher pour sortir un titre de ce calibre ; ou bien encore « Easter Island », et son groove pour le moins plantureux. Les adeptes du microsillon s’amuseront, quant à eux, à chercher « Jungle Music», le single latino sorti en parallèle mais hors album : skant it !

Vincent Caffiaux

445-rico-macaron