Starwax magazine

starwax magazine

archivesfévrier-2015

RENEGADES OF RHYTHM / <br/> WAMPAS LIVE REPORT@PALOMA

RENEGADES OF RHYTHM /
WAMPAS LIVE REPORT@PALOMA

Posté le

Du hip-hop au punk, c’est bien deux soirées de rêve que se succédaient sur la scène du Paloma le jeudi 29 janvier avec la réunion de deux des plus influents diggers, Dj et producteurs hip-hop californien puis le vendredi 30 janvier dernier avec l’un des piliers du punk français. Bien sur un messager de Star Wax y était !


Cela se passe à Nîmes, une ville un peu moribonde musicalement parlant comparée à sa rivale voisine Montpellier où la musique est omniprésente. Cette nouvelle SMAC (scène des musiques actuelles) est d’ailleurs sujette à polémique mais en ce qui me concerne, peu m’importe, ces deux soirées sont immanquables.

Jeudi 29 janvier 2015, 21h
Véritables trublions du rythme, Dj Shadow et Cut Chemist ont décidé de rendre hommage à l’un des fondateurs du hip-hop, du djing avec Dj Kool Herc et de la Universal Zulu Nation, j’ai nommé Afrika Bambaataa. Ils ont trois platines chacun, des bacs de vinyles tous empruntés à l’énorme collection estimé à 40 000 wax de Bambaataa. Il faut savoir qu’Afrika Bambaataa a légué sa collection de disque à the Cornell university afin que le CHHC y laisse l’accès aux générations présentes et futures. Mais revenons à Renegades Of Rhythm un show qui, pendant près d’une heure et demi, remet au gout du jour des vinyles rares, le tout accompagnés de projections vidéos incroyables. Ce voyage dans le temps se révèle aussi être une manière de remettre les choses à leur place car quand je vois tous ces faussaires en circulation jouant au Dj avec un ordinateur, un logiciel, une clé Usb et de la musique téléchargée, ça fait quand même du bien de voir deux types qui prouvent que c’est quand même beaucoup mieux de mixer, scratcher avec de vrais disques que tu n’es évidemment pas allé cherche sur E(vil)bay !

702-renegadesofrhythm
702-renegades-of-rhythm
Toujours est-il que Shadow et Cut Chemist sont totalement synchros sur scène, allant jusqu’a faire ensemble les même pass-pass et les mêmes scratches avec les mêmes disques. Ce Dj set à la hauteur d’un live nous permet également de faire un bond dans le passé pour retracer l’histoire de Bambaataa qui jouait cette musique dans les rues du Bronx à Nyc avant de la répandre dans tous les clubs branchés de Manhattan et d’envahir la ville qui ne dort jamais. Ce fabuleux set retrace donc cette période où Bambaataa jouait des styles de musique pour le moins variés : soul, disco, musique latine, électronique, rap, funk… Une expérience unique dans la continuité de leur solo albums puis de leurs live-mix « Brainfreeze » (voir absolument le film Freeze, une ode aux 45 tours) Product Placement Tour ou encore Hard Sell tour. Faute de vidéo de leurs dates française visionnez ci-dessous leur show réalisé aux Usa, au début de leur tournée mondiale.



Le public de la Paloma a vraiment de quoi se réjouir à la vue de la rareté de l’événement alors si vous voulez vous rattraper, n’hésitez pas une seule seconde et rendez-vous à Paris le 22 février car ce sera leur dernière date européenne.


Vendredi 30 janvier 2015
702-wampas-paloma
C’est au tour des Wampas, dans un autre esthétisme, de mener la danse également pour les enfants grâce à un mini-concert gratuit en fin d’après-midi, un régal. Et enfin, 20 heures, une certaine tension envahit la salle, les choses sérieuses vont enfin pouvoir commencer. Entre deux vagues de pogos, on oscille entre les nouveautés et les classiques du groupe, « Ce soir c’est Noël » ou encore « Puta ». Le concert terminé, inutile de préciser que les Wampas sont toujours là, infatigables.

Texte et photos par Triple OOO et John Speed One