Starwax magazine

starwax magazine

archivesjanvier-2015

REEBOK COURT VICTORY KEITH HARRING « CRACK IS WACK »

REEBOK COURT VICTORY KEITH HARRING « CRACK IS WACK »

Posté le

1986, New York, le crack prend possession des ghettos de la grande pomme, une véritable épidémie de drogue qui plonge la population démunie des quartiers pauvres de la ville (Bronx, Harlem…) dans le désarroi.  Au plus fort de son art et de sa popularité, le street artiste Keith Harring peint sur un mur « Crack Is Wack ». Un message qui devient le slogan de la bataille contre le crack et la reconquête des quartiers.

Vingt huit ans après, Reebok décide de rendre hommage à cette action en collaborant avec la fondation Keith Harring sur un pack Keith Harring X Reebok Classics « Crack is Wack » composé de trois paires collectors: une Insta Pump Fury Og, Pump Omni Lite & Court Victory Pump.

702-reebok-kh-noir01
702-reebok-kh-blanc01ok
Zoom sur la Reebok Court Victory Pump Keith Harring « Crack Is Wack ». Un modèle mid massif reprenant le système Pump de chez Reebok. On retrouve une paire habillée de blanc, disposée sur un cuir souple (tout comme la Omni Lite), ponctuée des oeuvres et détails de l’artiste sur des touches noir et oranges. Les dessins repris sur cette paire, tels que les dollars ou pieds ligotés semblent représenter les conséquences sur les personnes dues à la prise du crack. La signature de l’artiste est présente sur la shoe tout comme le slogan « Crack is Wack » sur les deux talons, signant de façon définitive la paire. Les collaborations Keith Harring X Reebok Classics sont depuis quatre ans une véritable réussite et cette collection « Crack is Wack » ne déroge pas à la règle. Encore une sortie limitée qui ravira les consommateurs et les sneakerheads.

702-reebok-kh-blanc00
Par ILL YO’ pour GORILLAS RIOT