Starwax magazine

starwax magazine

chroniquesCD

RACHID TAHA / JE SUIS AFRICAIN

RACHID TAHA / JE SUIS AFRICAIN

labelNaïve / Believe

RACHID TAHA / JE SUIS AFRICAIN

album

Le nouvel album de Rachid Taha rappelle la place essentielle qu’occupait le regretté rockeur algérien sur la scène (inter)nationale. Artisan de métissages en tous genres, le créateur de Carte de Séjour était autant capable de faire ami-ami avec les Clash (il reprendra « Rock the Casbah » avec Mick Jones) que de programmer des soirées techno débridées ou de jouer à la prestigieuse Villa Médicis… Epaulé en solo par des enlumineurs sonores comme Steve Hillage ou Brian Eno, ce personnage charismatique laisse derrière lui une douzaine de disques et cet opus posthume, dont la générosité transparait au fil des titres. Produit par Toma Feterman de La Caravane Passe, « Je Suis Africain » débute par le majestueux « Ansit ». Délivre un manifeste imparable avec la plage titulaire et son hommage à différents chantres du panafricanisme comme Bob Marley ou Frantz Fanon. Et revisite le chaâbi algérois avec « Minouche ». Si l’album est d’excellente facture, trois morceaux attestent des fulgurances maison. C’est le cas du puissant « Andy Waloo », titre peuplé de références électriques. De l’envoûtant « Insomnia » et son mix truffé d’arrangements orientaux et… mexicains. Ou bien encore du sautillant « Like a Dervish » où Rachid Taha s’initie à l’anglais, non sans humour… Chaudement conseillé.

Par Vincent Caffiaux / Photo par Richard Dumas

445-Rachid-Taha