Starwax magazine

starwax magazine

chroniquesCD

PLASTER / BLENDS

PLASTER / BLENDS

labelEklero Records

PLASTER / BLENDS

album

Le duo italien Plaster est reconnu pour ses productions electronica sombres avec déjà quatre albums à son actif, sur label ukrainien Kvitnu, et une release dans la série « Monad » de l’excellent label berlinois Stroboscopic Artefacts. Le projet Plaster nous offre aujourd’hui son cinquième Lp : « Bends », construit durant le premier confinement de l’année 2020 en collaboration avec plusieurs autres artistes italiens. Sorti sur le label expérimental transalpin Eklero, « Blends » est un véritable voyage musical électronique qu’on imagine aisément en bande son de Blade Runner ou du prochain film d’inspiration cyberpunk.
Oscillant entre electronica et letfield, le début de l’album prend le temps de planter un décor angoissant, ponctué par l’hypnotique « Gnawa », le bien nommé « Hymn to the Darkest Era » ou encore « Rolling Strobes », superbe avec ses accents Moroder-iens. Avec « Validation and Inference of High Resolution Inovations » (ouf !), on plonge dans une facette plus noire et plus violente de l’univers via les codes d’un expérimentalisme indus cher au label Raster Noton. Les Bpm se sont accélérés, l’album a évolué vers la techno, enlevée dans « Barriers of Lights », plus lente et progressive dans « Covered Stones », pour partir breaks avec « 1120… ». Enfin, les flûtes de « Circuit#5 » émergent au milieu des interférences et des lignes de basse comme pour évoquer la persistance de l’espoir et de l’humanité au tréfonds de ce monde mécanique sans pitié. On a repris notre souffle, l’expérience s’achève avec l’apaisé « Entropy of a Static Clock ». Un Lp à la production irréprochable, très bien construit et très cohérent, malgré l’implication de nombreux artistes. L’album, haletant et inspiré, s’écoute comme on regarde un bon film d’anticipation. En conclusion : « Blends » est certifié fat par Star Wax.

Par Le Pépiniériste

445-plasterblends-digipack