Starwax magazine

starwax magazine

chroniquesCD

NIGERIA 70 / NO WAHALA : HIGHLIFE, AFRO-FUNK & JUJU 1973-1987

NIGERIA 70 / NO WAHALA : HIGHLIFE, AFRO-FUNK & JUJU 1973-1987

labelStrut

NIGERIA 70 / NO WAHALA : HIGHLIFE, AFRO-FUNK & JUJU 1973-1987

album

Lancée il y a dix-huit ans par les Britanniques de Strut, l’anthologie Nigeria 70 résume admirablement le courant afro-funk 70’s et ses tempos millimétrés. Composé par le crate digger Duncan Brooker, le quatrième volume de la série offre son lot de classiques et raretés. Cas d’école, Prince Nico Mbarga (voir photo ci-dessous) délivre le véhément « Sickness ». Sina Bakare proclame l’unification du continent premier via « Africa ». Et Sir Victor Uwaifo conforte l’axe Lagos-Harlem avec le trépidant « Iziegbe (Ekassa No. 70) ». Si ces machines à danser n’ont rien à envier aux constructions afro-futuristes d’Earth, Wind & Fire (celles d’avant le formatage FM) ou du James Brown de « Hot Pants », d’autres sensibilités enrichissent le projet. Saxon Lee balance ainsi un « Special Secret Of Baby » aux capiteuses fragrances afrobeat. Et Felixson Ngasia & The Survivals strient « Black Precious Colour » de nappes boogie-disco. Pendant anglophone de la rumba congolaise, pour le moins dans sa dimension fédératrice, le highlife transparait évidemment avec Osayomore Joseph ou M.A. Jaiyesimi. Mais c’est l’excellent Etubom Rex Williams qui se distingue avec « Psychedelic Shoes » et son clavier aux oscillations envoûtantes. Avis aux amateurs.

Par Vincent Caffiaux

445-Photo-Nigeria-70