Starwax magazine

starwax magazine

archivesjanvier-2017

NAMM 2017 / NEWS MATOS

NAMM 2017 / NEWS MATOS

Posté le

En saison hivernale, le salon du matos se déroule à Los Angeles. Le NAMM Show annonce les nouveaux produits à venir. L’année 2016 fut riche en nouveautés. C’est peut être ce qui explique que le NAMM 2017 n’a révélé que peu d’informations hallucinantes. Voici quelques unes des machines les plus remarquables, novatrices ou simplement singulières pour le beatmaking et le Djing.

Avant de lister les nouveautés pour le beatmaking, attardons-nous sur les produits dédiés au Djing. Saluons le retour de Gemini avec le contrôleur SDJ-4000, les Cd players MDJ-900, MDJ-600 et surtout deux mixeurs MIDI qui semblent fort intéressants : le PMX-10 et son grand frère à quatre voies… Plus le Mas-1 (plus de détails ci-dessous). Denon étoffe sa gamme de produits au X1800 (mixeur quatre voies), à la VL 12 (platine vinyle) et au SC5000. C’est un player Cd (avec un grand écran tactile, de nombreux pads et fonctions), qui fait concurrence à son homologue chez Pioneer. Allen & Heath propose en démonstration la Xone:PX5, également composée de quatre voies. La jeune marque italienne Mixars sort deux mixeurs. Une édition quatre voies inspirée du Mixars Duo que nous avons testé ici. Et une mixette basique, la Mixars UNO, pour ceux qui veulent exclusivement mixer avec des vinyles ou lecteurs Cd. Et en photo ci-dessous un contrôler Dj avec des jogs wheels, le Primo-T. Stanton dévoile des nouvelles versions de ses platines vinyles à entraînement direct, notamment la STR8.150 M2 et la ST.150 M2. Enfin Reloop en a profité pour lancer un mixeur quatre voies, le Reloop RMX-90 DVS Mixer. Même si Dj Qbert (ISP) et ses camarades de Thud Rumble étaient présents, aucun stand ne révélait une potentielle version finale de The Invader. Numark et Rane ont été fort discrets, pour ne pas dire absents.
702-namm2017-dj

Pioneer Toraiz AS-1
Après le sampleur Toraiz SP-16, la collaboration entre Pioneer et Dave Smith (créateur, entre autre, du mythique synthé Prophet) se poursuit. Le Toraiz AS-1 est un synthétiseur analogique (monophonique) dans un format simple, épuré, proposant un son bien puissant avec un accès facile aux paramètres. Ça m’a un peu fait penser aux synthés tactiles sortis chez Roland, façon « 303 » (l’Aira TB-3), dans la même catégorie de machines pour le Djing… Cependant le générateur de sons (un oscillateur Prophet, bien sûr) se montre assez bluffant. Et franchement, j’ai envie d’en entendre plus. Disponible courant mars 2017. Clique ici pour lire les spécifications.


Teenage Engineering PO-32 « Tonic »
Enrichissant encore la gamme des machines de poche (Pocket Operators), Teenage Engineering enfonce le clou avec une nouvelle boîte à rythmes basée sur le logiciel Microtonic qui est déjà une référence dans les sons de synthèse, façon analogique. Il y a plus de liberté dans les réglages pour modifier chaque son. Et on peut envoyer et recevoir nos sons en connexion avec le logiciel, ou avec un autre appareil. C’est exactement ce dont certains rêvent, et depuis longtemps ! Pour environs 160 euros, bénéficie de 16 sons de batterie électronique (à base de synthèses), de 16 effets, d’un séquenceur… Détails des spécifications : clique ici.


Elektron Digitakt
La marque suédoise qui nous livre des « grooveboxes » hybrides et haut de gamme comme l’Octatrack et l’Analog Rytm présente son nouveau sampleur, séquenceur et boîte à rythmes, le tout en un modèle, dans un format aussi rétro que minimal. Il nous rappelle que le MPC n’est pas la seule référence de qualité de cette gamme de sampleurs et séquenceurs. Toutes les spécifications en cliquant ici.


Bastl Klik
L’équipe de la marque tchèque Bastl continue de cultiver sa fascination pour le lo-fi. Cette fois-ci elle nous livre un petit boîtier assez ingénieux qui permet de convertir des pistes audio en pistes synchronisées, permettant ainsi plus de compatibilité et d’options pour caler n’importe quelle machine analogique capable de recevoir des signaux CV pour synchronisation ou « triggers » rythmiques. Petit mais balèze ! Specifications : clique ici.


Akai MPC Live / MPC X
Alors qu’on voit ces dernières années les MPC connectés reprendre le devant de la scène, Akai revisite une fois de plus la série culte MPC. Le MPC « X » bénéficie d’un nouveau design avec un grand écran tactile. Conçu pour être autonome de l’ordinateur, il est censé amener tes idées du stade de la maquette à celui de l’arrangement. Puis à celui du mix final, sans passer par un ordinateur. Le MPC « Live » rappelle le MPC1000 seulement par son format réduit, sinon on dirait plus un contrôleur futuriste. Le MPC « X », doté de 16 Go de stockage, se range quelque part entre un MPC 3000 et un panneau de contrôle droit sorti du prochain Blade Runner. À tester. Toutes les spécifications en cliquant ici.


Linnstrument 128
Roger Linn (n’oublions pas le créateur du MPC) continue de développer sa marque et de se pencher sur la question des interfaces pour faire de la musique électronique. Son « Linnstrument » pousse les limites des claviers traditionnels, explosant le nombre de possibilités d’expression, ajoutant des séquenceurs et des arpégiateurs. La conception est poussée bien plus loin qu’un simple contrôleur. Le Linnstrument 128 reprend le même principe que l’original, en petite taille. Ainsi il remet en question tout ce qu’on pensait savoir sur la définition d’un clavier… Plus d’infos ici.


Gemini MAS-1
Gemini revient sérieusement dans le game des produits pour Djs. Ce contrôleur démontre qu’il a repensé l’esthétique de ses produits. Le MAS-1, avec sa sobre façade en métal gris foncé et ses lumières bien contrastées, donne un peu l’impression d’avoir une console de jeux vidéo et une table de mixage pour Dj des années 80… Conçus pour être utilisés avec Ableton Live, les faders et crossfaders nous rappellent directement l’environnement du logiciel. Le grand plus, pour moi, est l’offre carte son, plus table de mixage et contrôleur MIDI ! Vive le rétro-futur ! Plus d’infos sur les spécifications en cliquant ici.


Pour finir, à noter également la sortie de Roli Block, le dernier-né de chez Block. La Fusion Box de Erica Synths proposant différents modules d’effets pour traiter des sons de guitares, de claviers, de batteries, de synthés… tous types de sources en dehors des systèmes Eurorack. Ou encore des mises à jour pour clavier Yamaha, l’extension card pour les synthétiseurs Modal 002 et 008… N-I, comme à l’accoutumée, a fait ses démonstrations dans un hôtel voisin du salon. Mais aucune nouveauté majeure n’est annoncée. Novation avait un stand mais ne présentait pas de nouveaux produits. Pour les fans, le prochain rendez-vous est fixé du 5 au 8 avril au Musikmesse à Francfort en Allemagne.

Par Dj Seep