Starwax magazine

starwax magazine

chroniquesCD

THEY MUST BE CRAZY / MOTHER NATURE

THEY MUST BE CRAZY / MOTHER NATURE

label

THEY MUST BE CRAZY / MOTHER NATURE

album

Doté d’une imposante section de cuivres qui décoiffe jusqu’à la Maison Blanche, They Must Be Crazy est un groupe de treize musiciens ultra-funky. Fascinés par l’afrobeat et la culture musicale africaine, Zé Cruz le trompettiste et Yuri Antunes le tromboniste décident, en 2014, de monter un collectif pittoresque. C’est en participant à des actions consacrées aux enfants malades, dans les hôpitaux de Lisbonne, qu’ils rencontrent Valdemar Pacas, un Angolais alors clown. Son énergie débordante les interpelle. Le groupe a trouvé son chanteur… Quelques mois après, ils visitent différents studios. Notamment le Namouche, une structure portugaise où Bonga a également enregistré son album « Recados De Fora ». Pour le mastering, le groupe décide d’aller jusqu’à Paris. Il demande alors au brillant producteur-ingénieur Grant Phabao de finaliser la production. Ce dernier n’est pas un inconnu. Il a été remarqué, la même année, pour son travail avec Muyiwa Kunnuji, le trompettiste de Fela et de Seun Kuti. En vain… Malgré la qualité du rendu et des vocaux en français « Mother Nature », fusion d’afrobeat, de funk et de rythmes latins, passe inaperçu chez nous.

Parmi les dix morceaux, j’ai pourtant été saisi par la belle intro tribale, qui rappelle les chants de Soweto. Puis par le puissant « Cura Di Jambu », aux notes latin-funk. Ou par « Jinguba », titre soul-funk emmené par un excellent flûtiste. Sous influence mandingue, « Mana Minga » rend hommage à Ali Farka Touré. Marqué par un refrain rappé en français, « A Voz É A Arma » se termine en salsa. Enfin le lancinant « Blue Jungle» et le flamboyant « Catumbela » démontrent le potentiel de They Must Be Crazy. À noter également « Can Not See », illustré par un clip en noir et blanc. L’album « Mother Nature » est disponible en Cd. Il est en vente lors des concerts du groupe. Vous pouvez aussi vous le procurer sur leur page Facebook, ou en support digital. Après Cacique’97, They Must Be Crazy atteste du dynamisme de la scène afrobeat lisboète. Certifié fat par Star Wax.

Par Dj Ness