Starwax magazine

starwax magazine

archivesnovembre-2014

MR GONZO / INTERVIEW  &<br/> MIXTAPE FREE DOWNLOAD

MR GONZO / INTERVIEW &
MIXTAPE FREE DOWNLOAD

Posté le

Olivier alias Mr Gonzo, beatmaker-Dj des années 2000, multiplie les sorties orientées house et techno produites sur divers labels. Il y a quelques jours il vient de lancer le volume 1 de « Nightfall Mixtape », un mix mensuel en libre téléchargement, simplement pour faire plaisir à ceux qui le connaissent, et pour faire découvrir à ceux qui ne le connaissent pas le type de sons qu’il mixe en club. En sus de son set nous avons décidé de lui proposer une interview pour mieux connaître son univers. Bonne lecture et écoute.


Où as-tu grandi ?
J’ai grandi près de Paris, en banlieue.

Quand et quel est ton premier vinyle acheté ?
C’était un classique house : Lil « Mo » Yin Yang – Reach (Little « More » Mix), il y a très longtemps.

Quand est sorti ton premier disque, quel format ?
Mon premier EP « Extended Play Area » est sorti en décembre 2010, en digital, sur le label Folistar. Mais j’avais sorti quelques mois auparavant, un remix de Romansson – Pride & Ego, en vinyle et digital sur le label deBonton.

Quand va sortir ton prochain disque ?
« Rock Yeah » est sorti cet été sur Nurvous (USA), « Heart, Soul & Madness » Ep vient de sortir le 14 octobre sur La Valigetta (Italie), et la prochaine sortie en écoute ci-dessous est un single « Touch & Touch » prévue pour le mois de novembre, sur Deep Motion (UK), un jeune et sous label de Black Rock, fondé par Steve Mac. D’autres tracks et Ep sont déjà signés et arriveront en 2015.


De quoi est composé ton home-studio ?
Je travaille principalement sur Logic, avec des synthés virtuels, et quelques vieux synthés et effets : ATC-X, Pulse, Juno, DP4.

Quels sont les producteurs ou djs que tu apprécies ?
Il y en a plein, mais je n’en citerais que quelques uns : Harry Romero, Kerri Chandler, Dj Sneak, Green Velvet, Sidney Charles, O&A, Jimmy Edgar, Kruse & Nuernberg…

Quand tu vas à Berlin as-tu des habitudes ?
J’aime bien le club Der Visionaere, le Tresor club, Katerholzig, et le quartier de Prenzlauer Berg.

Pour t’habiller, as tu des habitudes, boutiques de référence ?
En général je vais du coté d’Etienne Marcel, ou bien sinon au 66, j’ai un très bon pote, ancien Dj, qui est directeur là-bas.

Tes disques techno et house favoris ?

J’en achète énormément, et à chaque fois je me dis que ce sont ceux-là mes préférés ! Donc je ne pourrais pas te dire, mais disons que je trouve souvent mon bonheur du coté de labels comme Off Recordings, Aus Music, Snatch, Rush Hour, Ultramajic, M-Plant, Nurvous, Play It Down, Black Rock, Rekids, Turbo, BNR Trax, Kompakt, Bromance, CR2…


Je crois que tu es fan de P-Funk aussi ?
Je n’en n’écoute plus trop mais j’ai eu ma période P-Funk en effet. C’est un style qui m’a particulièrement marqué et influencé je pense. Ce que j’aime dans le P-Funk, ce sont les lignes de basses super typées, et très en avant. J’aime aussi les ambiances de brouhaha en arrière plan qu’il peut y avoir sur certains morceaux, ce joyeux bordel qui donne l’impression que les mecs s’enregistrent à quinze dans le studio, tout en riant, fumant, et buvant des coups. D’ailleurs pendant les concerts, c’est souvent ça aussi.

A part la musique à quoi t’intéresses-tu ? 

Je m’intéresse à des trucs comme le graphisme, l’art, la vidéo, le cinéma, le sport et les vieilles bagnoles.

Ce soir que va tu faire ?
Probablement sortir et passer une soirée sympa en charmante compagnie, et puis après, j’irais peut être en studio jusqu’à 5h ou 6h du mat.

Par Invisibl Journalist

702_mr-gonzo-interview