Starwax magazine

starwax magazine

chroniquesCD

MIRIAM MAKEBA / PATA PATA

MIRIAM MAKEBA / PATA PATA

labelStrut Records

MIRIAM MAKEBA / PATA PATA

album

Pour Miriam Makeba, les années 60 sont décisives. Exilée aux États-Unis après avoir dénoncé le régime de l’apartheid, la chanteuse sud-africaine entame une nouvelle carrière musicale. Sorti en 1967 chez Reprise, le label créé par Frank Sinatra, « Pata Pata» symbolise ce virage artistique. Dotée d’un refrain mutin, la plage titulaire fait un carton sur les pistes de danse du monde entier. Le mélodieux « Click Song Number One » est un clin d’œil à la culture xhosa et à son langage à base de claquements de langue. Et la reprise du standard éthio-jazz « Yetenlu Tizaleny » vire au discours panafricain. Si le continent premier reste au cœur de cette production, d’autres répertoires bonifient l’enregistrement. « West Wind » rend ainsi hommage à Tin Pan Alley et à la tradition du music hall américain. Et la folk song « A Piece of Ground » critique la colonisation et ses méfaits. Taillé pour le marché occidental (Chris Blackwell retiendra la leçon avec Bob Marley), « Pata Pata » est à ce titre un disque clé de Mama Africa. C’est avant son mariage avec l’activiste Stokely Carmichael et le séjour en Guinée. Une autre histoire.

Par Vincent Caffiaux

445-miriam-makeba