Starwax magazine

starwax magazine

chroniquesCD

MINYO CRUSADERS / ECHOES OF JAPAN

MINYO CRUSADERS / ECHOES OF JAPAN

labelMais Um / Differ-Ant

MINYO CRUSADERS / ECHOES OF JAPAN

album

Créé il y a une dizaine d’années par Lewis Robinson, le label Mais Um Discos s’est d’abord distingué par sa relecture brillante du répertoire brésilien, en (re)lançant notamment les carrières d’Elza Soares, de Metá Metá ou du génial Lucas Santtana. Jamais à court d’idées, le producteur anglais revient aujourd’hui avec les Minyo Crusaders, une formation nipponne férue de min’yō, ce registre populaire propre à l’archipel asiatique et revisité ici en mode tropical. Passé l’effet de surprise, les dix titres adaptés par Freddie Tsukamoto et Katsumi Tanaka fonctionnent plutôt bien. « Kushimoto Bushi » s’accorde correctement aux rythmes sud-américains de la cumbia, « Akita Nikata Bushi » fait battre la semelle grâce à ses riffs de cuivres en provenance de l’impériale Addis-Abeba et « Otemoyan » mixe traditions musicales ambiantes et sound systems jamaïcains. Au-delà de la dominante afro-latine, ces miniatures dévoilent une culture multiséculaire. Ce tissu fascinant est perceptible via « Toichin Bushi » et ses références au règne animal ou avec « Sumo Jinku », un thème a cappella dédié aux légendaires sumotoris. La version pressée en double vinyle est conseillée. Outre le son, le format gatefold valorise naturellement la pochette, la beauté des idéogrammes japonais.

Par Vincent Caffiaux

445_minyo-crusaders