Starwax magazine

starwax magazine

chroniquesCD

LUCIDVOX / WE ARE

LUCIDVOX / WE ARE

labelGlitterbeat / Modulor

LUCIDVOX / WE ARE

album

Dans le sillage des prêtresses du rock et notamment de Patti Smith ou Siouxsie Sioux, Lucidvox témoigne de l’incandescence de la scène moscovite du jour. Emmenée par Alina au chant et à la flûte, cette formation féminine se distingue notamment avec « My Little Star », un titre inaugural bigrement accrocheur. Confirme son goût pour la transe avec le démentiel « Amok ». Ou puise aux racines du folklore slave comme l’indique l’envoûtant « Body ». Un brin gothique, ici au sens littéraire du terme, Lucidvox insuffle une urgence de tous les instants. Une dimension existentielle perceptible via une salve de riffs novateurs (franchement on n’avait pas entendu un tel magma sonore depuis le Neil Young de « Weld ») et grâce aux textes, souvent écorchés. Nettement plus flamboyant que le rock soviétique des années 80 et des formations comme Kino ou Televizor, ce quatrième disque squeeze également les revivals, psychédélique ou garage. Il est illustré par une pochette située aux confins de la féerie. Le tout est disponible chez les Allemands de Glitterbeat (Gaye Su Akyol, Ammar 808…) avec paroles traduites du cyrillique à l’anglais. Chaudement conseillé.

Texte par Vincent Caffiaux / Photo par Anastasia Lebedeva

445-lucidvox