Starwax magazine

starwax magazine

archivesoctobre-2014

FLOW / LILLE TRACE SON SILLON

FLOW / LILLE TRACE SON SILLON

Posté le

Reconnue pour son dynamisme artistique, la ville de Lille propose, depuis quelques jours, un centre consacré aux cultures urbaines. Le lieu est implanté sur quatre étages et consolide la politique culturelle ambiante.

Pionniers du rap à l’orée des années 80, Dj Kool Herc ou Grandmaster Flash auraient-ils imaginé un jour qu’un pôle public entièrement dévolu au hip hop ouvrirait ses portes en France ? Doté d’une architecture audacieuse signée par l’atelier bordelais King Kong, le Centre Eurorégional des Cultures Urbaines (CECU baptisé FLOW) de Lille-Moulins incarne aujourd’hui cette réalité. Concrètement, cette structure artistique unique, répartie sur 2500 mètres carrés, intègre ainsi les différentes disciplines du hip hop grâce à un outil professionnel. Découpé par niveaux ce centre accueille trois studios, d’enregistrement ou de répétition, au sous sol. Une salle de spectacle, contenant jusque 600 places, est implantée au rez de chaussée. Enfin, outre les bureaux situés au premier niveau, deux salles de danse et un espace dévolu au graff occupent respectivement les deuxième et troisième étages du complexe.

702_inaug_cecu02
Le programme est varié. Côté formation des ateliers de danse, de Djing et prochainement de beatbox sont proposés au public. En complément des rendez-vous axés sur les blocs party, les battles ou les fresques maillent l’agenda. Des ateliers sont mis à disposition du public sur inscription. Les musiciens ont accès aux studios en location du mardi au samedi. Des résidences sont également possibles auprès d’artistes accompagnés par le FLOW. La politique tarifaire est à l’aune du centre. Certaines sessions sont gratuites. D’autres sont payantes. Mais le coût reste toutefois abordable. L’optique première est bien d’ouvrir les portes du centre au plus grand nombre.

Centre Eurorégional des cultures Urbaines : 2 rue de Fontenoy, 59000 Lille.
Tel : 33(0)3 62 14 59 52 – www.flow-lille.fr

Par Vincent Caffiaux