Starwax magazine

starwax magazine

chroniquesCD

KEN BOOTHE / FREEDOM STREET

KEN BOOTHE / FREEDOM STREET

labelTrojan Records

KEN BOOTHE / FREEDOM STREET

album

Ken Boothe est certainement l’une des plus belles voix jamaïcaines de la seconde partie des 60’s. Sorti en 1970, « Freedom Street » confirme le fait. Produit initialement par Leslie Kong pour Berverley’s, cet opus incarne également la transition entre le rocksteady et le reggae, une manne pour le très fructueux marché britannique. Particulièrement court (pas plus de 30 minutes), ce troisième Lp capte soigneusement l’apport de Stax ou Motown via le morceau titre et son refrain émancipateur, avec « Love And Unity » dont la composition répond aux canons mélodiques d’alors, ou grâce à « Mr. Wind » et ses accords de guitare astucieux. Spécialité du dandy caribéen, les reprises ponctuent naturellement les deux faces. C’est le cas du « In The Summertime » de Mungo Jerry, dont la version présente est supérieure au titre original. De « It’s Gonna Take A Miracle », interprété initialement par le girl group The Royalettes. Ou bien encore du « (I Can’t Get No) Satisfaction » des Rolling Stones, mais qui n’égale toutefois pas la relecture impériale d’Otis Redding, cinq ans plus tôt. Réédité en vinyle de couleur, cet album annonce le versant pop de la carrière de Ken Boothe et notamment le tubesque « Everything I Own », avec claviers glucosés et timbre entêtant. Indispensable.

Vincent Caffiaux

445-kenboothe