Starwax magazine

starwax magazine

chroniquesCD

JON HOPKINS / IMMUNITY

JON HOPKINS / IMMUNITY

labelDomino Records

JON HOPKINS / IMMUNITY

album

Ecouter un nouvel album de Jon Hopkins c’est un peu comme recevoir un cadeau, ouvrir la boite aux mille plaisirs et savoir, avant même de la déballer que les émotions vont êtres fortes, que les larmes vont peut-être couler et que le cœur, pour sûr, va s’emballer. Pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore, Jon Hopkins est un producteur et pianiste anglais qui a démarré la musique à cinq ans et intégré le prestigieux Collège royal de musique de Londres à 12 ans.
Fort de son talent, il apparaît dans un grand nombre de synchros (placement dans des publicités ou séries) et a notamment composé la B.O du film « Monsters » pour lequel il reçu le « Ivor Novello Award ». Mais c’est dans le mélange singulier de ses albums que l’on peut sentir toute la créativité du musicien. « Immunity » est un album en deux temps qui démarre avec grandeur et puissance. « We Disappear » et « Open signal », les premiers titres, sont des morceaux forts de présence. Nous sommes ici dans une techno sombre et hypnotique qui ravira tous les fans du genre. Les montées sont subtiles et tout en longueur, mais il faut dire que les tracks, durant de cinq à onze minutes, offrent une grande liberté d’action au compositeur londonien. Il nous propose un voyage doux et planant avec des morceaux comme « Breathe This Air » et « Abandon Window » qu’il entrecoupe de titres plus lourds et électroniques, « Collider » et « Form by Firelight ». Cette structure évite ainsi l’effet de langueur qui pourrait parfois déplaire. L’album se termine part le titre « Immunity » : un bijou de tendresse mélodique, où l’on s’accorderait volontiers une pause.
Ce n’est plus de la musique mais une véritable émotion où chacun choisira d’y voir ou d’y revoir ses plus belles images. En conclusion, ce nouvel album ne manquera pas de réjouir les connaisseurs et donnera aux néophytes la possibilité de découvrir tous les travers et talents de l’artiste. Du grand art. (Mjlf)