Starwax magazine

starwax magazine

chroniquesCD

THE JAMES HUNTER SIX / WHATEVER IT TAKES

THE JAMES HUNTER SIX / WHATEVER IT TAKES

labelDaptone

THE JAMES HUNTER SIX / WHATEVER IT TAKES

album

Partie intégrante de la culture populaire outre-Manche via le mouvement mod, la musique soul retrouve aujourd’hui un certain dynamisme comme l’indique le septième album de James Hunter Six. Signé chez les sorciers analogiques de Daptone, « Whatever it Takes » aligne dix plages inspirées par les relations amoureuses. « I Don’t Wanna Be Without You » donne envie de claquer des doigts avec son tempo droit sorti d’un songbook de chez Stax. « Blisters » offre une gamme endiablée digne des meilleurs moments du blues boom. Et des perles funky comme « I Got Eyes » ou « Don’t Let Pride Take You For A Ride » s’imposeront rapidement sur les dancefloors. Réalisé par le bassiste Gabriel Roth alias Bosco Mann, cofondateur du label précité, l’album sonne de manière organique et finalement intemporelle. Une ligne musicale proche de Paul Weller ou des premiers albums de Rod Stewart, la sophistication en sus. Pour preuve le morceau-titre et son énergie décuplée. Ou le léger « Mm-Hmm », dont l’interprétation subtile confirme le talent du cheminot de Colchester.

Par Vincent Caffiaux