Starwax magazine

starwax magazine

chroniquesCD

IBRAHIM FERRER / BUENOS HERMANOS

IBRAHIM FERRER / BUENOS HERMANOS

labelWorld Circuit / BMG

IBRAHIM FERRER / BUENOS HERMANOS

album

Découvert sous nos cieux en 1997 grâce au projet Buena Vista Social Club, le chanteur cubain Ibrahim Ferrer confirme son come-back, six ans plus tard, avec la parution de « Buenos Hermanos ». Réédité depuis peu par les fidèles de World Circuit, cet opus solo délivre son lot de rythmes tropicaux. Le single « Boliviana » est ainsi ponctué par un jeu de trompette impérial. Et le beau « Mil Congojas » développe un tempo lancinant. Epaulé par les proches Angá Diaz aux congas, Chucho Valdés au piano et Cachaito López à la contrebasse, le vocaliste au timbre de velours prolonge sa relecture de la guaracha, du son voire du boléro. Toutefois, la démarche ne s’arrête pas à une interprétation littérale de ces répertoires traditionnels. Directeur artistique du Buena Vista Social Club avant que ce all stars ne soit popularisé au cinéma par Wim Wenders, Ry Cooder convie ici des pointures aussi différentes que le chœur gospel des Blind Boys of Alabama ou le musicien-voyageur Jon Hassell. Point d’orgue de cette création, le morceau-titre et ses bordées de claviers prennent l’allure d’un trip unique, aux confins du syncrétisme caribéen et du psychédélisme. Et confèrent au disque un son d’une modernité sans nom. À noter que cet album irrésistible est aujourd’hui complété par quatre plages inédites. Il est disponible au format double vinyle. Le tout est remasterisé par Ry Cooder en personne.

Par Vincent Caffiaux / Photo par Christien Jaspars

445-ibrahimFerrer