Starwax magazine

starwax magazine

chroniquesCD

EXTREME PRECAUTIONS / I

EXTREME PRECAUTIONS / I

labelIn Paradisium

EXTREME PRECAUTIONS / I

album

Il est bien loin le temps de l’Electronica de « Galaxy Of Nowhere ». C’était en 2009, de l’eau, de l’huile plutôt, a depuis coulé sous les ponts. Mondkofp (interview ici) nous a gratifié, en 2011, d’un brillant deuxième album « Rising Doom » qui nous plongeait dans des beats Dark Ambiant décapants, peignant un monde sombre et obsédant. « Hadès » avait poursuivi, en demi-teinte, le sillon déjà bien profond d’une musique froide et abrasive. On connait, depuis, le goût de Paul Régimbeau pour les musiques extrêmes, notamment des groupes comme Napalm Death ou Pig Destroyer, et toutes autres joyeusetés grindcore. Le Dj nous revient aujourd’hui avec un nouveau projet intitulé « I », sous le pseudo Extrême Précaution. Dénomination fort bien choisie à l’issue de l’écoute de ces vingt deux minutes de pur chaos. On ne saura que vous conseiller de prendre, en effet, d’extrêmes précautions auditives, quant à la teneur addictive et le pouvoir destructeur de cette musique sur le cerveau humain. La corrosion des acouphènes est à son maximum, le Dj a débranché le câble 220 V de son ordinateur pour le connecter directement à la Haute Tension. Rythmiques déchainées, distorsions ténébreuses, montagnes russes démesurées. On ne s’ennui pas une seconde. Et la durée relativement courte de la galette, nous brutalise au point de se demander s’il faut recommencer. Moi je recommence. Dantesque.

Par Sebastien Forveille