Starwax magazine

starwax magazine

chroniquesCD

SOUL JAZZ RECORDS PRESENTS BUNNY LEE / DREADS ENTER THE GATES WITH PRAISE

SOUL JAZZ RECORDS PRESENTS BUNNY LEE / DREADS ENTER THE GATES WITH PRAISE

labelSoul Jazz Records

SOUL JAZZ RECORDS PRESENTS BUNNY LEE / DREADS ENTER THE GATES WITH PRAISE

album

Légende du reggae 70’s, Bunny « Striker » Lee est aujourd’hui compilé par Soul Jazz. Marques de fabrique du producteur à la casquette, le style flying cymbal et les murs de réverbération façonnent cette anthologie et notamment « King Tubby Dub » ou « The Dub Station », des thèmes relayés par le saxophoniste Tommy McCook. Voisin de pupitre de ce dernier au sein des Skatalites, le tromboniste Vin Gordon excelle sur le ravageur « Magnum Force ». Et le side band The Aggrovators signe « African Love Call », un dub organique initialement interprété par Jah Stitch. Outre ces plages hautement recommandables, le label britannique offre un bon aperçu des principaux registres alors en cours à Jamdown et dévoile leurs liens avec la scène musicale afro-américaine. Rescapé de la période rocksteady, le trio vocal The Uniques imprime ainsi une touche soul digne des Temptations ou des Miracles. Et Prince Jazzbo ou Dillinger balancent deux toasts annonciateurs de l’explosion rap. Reste le cas Johnny Clarke. Longtemps dans l’ombre des géants jamaïcains malgré une carrière à l’international, le chanteur rasta (voir photo ci-dessous) est présent via le cryptique « Enter Into His Gates With Praise » et « Time Will Tell », reprise touchante d’un titre de Bob Marley, période « Kaya ». Impressionnant.

Vincent Caffiaux

445_bunnylee