Starwax magazine

starwax magazine

archivesdécembre-2015

JEAN-MICHEL BASQUIAT / « THE RADIANT CHILD » DOCU VOSTFR

JEAN-MICHEL BASQUIAT / « THE RADIANT CHILD » DOCU VOSTFR

Posté le

C’est en fouinant dans les bacs de chez Hot Box que j’ai découvert une compilation vinyle de hip hop du début des années 80 contenant le titre « Beat Bop » de Rammellzee Vs K-Rob. Je ne vais pas m’attarder cette fois sur Rammellzee, un artiste avant-gardiste pluridisciplinaire new-yorkais qui a inspiré le masque de MF Doom. Mais sur les crédits de la pochette qui nous ramènent à l’incontournable Jean-Michel Basquiat. Outre que ce dernier a réalisé la pochette du Ep fort prisé des collectionneurs, au dos de cette compile, il est crédité « produced and arranged by Jean-Michel Basquiat ». Voici l’occasion de revenir sur l’œuvre picturale, bien plus conséquente que ses excursions musicales. Pour en connaître d’avantage sur Basquiat, membre du club des 27, trois films documentaires existent. Par ordre chronologique : « Downtown 81 » de Edo Bertoglio sorti en 1981. « Basquiat », le biopic par Julian Schnabel paru en 1996. Puis « The Radiant Child » de Tamra Davis sorti en 2010. Attardons-nous sur ce dernier, disponible en version intégrale sous-titrée en français ci-dessous.

702-basquiat-docu
Ce documentaire retrace le parcours de Samo à Jean-Michel Basquiat. Les images d’archive, la musique et les nombreux individus qui l’ont côtoyés, rythment à merveille « The Radiant Child ». Andy Warhol, David Bowie, Fab Five Freddy, Thurston Moore de Sonic Youth pour ne citer qu’eux nous plongent dans les rues, les soirées, les galeries et autres lieux artistiques en pleine ébullition à Nyc, de 1978 à 1988. Une heure et trente trois minutes à visionner absolument. Certes le reportage bien cousu n’évoque pas sa rencontre avec Rammellzee. Cependant il apparaît dans « Downtown 81 ». Extrait ici.



Par Supa Cosh…