Starwax magazine

starwax magazine

chroniquesCD

BANTOU MENTALE / BANTOU MENTALE

BANTOU MENTALE / BANTOU MENTALE

labelGlitterbeat / Differ-Ant

BANTOU MENTALE / BANTOU MENTALE

album

Lancé il y a quelques mois par l’infatigable Doctor L (Tony Allen, Mbongwana Star…), par Cubain Kabeya et Chicco Katembo (Staff Benda Bilili, DRC Music) et par Apocalypse, un chanteur repéré auprès de Koffi Olomidé, le groupe Bantou Mentale témoigne de la bouillonnante scène musicale congolaise. Pourtant les nostalgiques de la grande Tshala Muana, de l’Empire Bakuba ou des 4 Étoiles risquent d’être surpris en découvrant ce premier album. De l’hédoniste soukous, ce cousin africain du zouk, ne subsiste ici que le tempo mais destructuré, le tout strié de dissonances et réverbérations aventureuses. Réponse de Bantou Mentale aux trips rythmiques de Can ou Public Image Limited, « Hallelujah » connecte ainsi le continent premier aux rythmes 2.0. « Syria » ou « Boko Haram » délivrent des brûlots en phase avec l’actualité la plus sombre. Et le mystique « Sango » détonne avec sa supplique irradiée. Point d’orgue de ce manifeste afro-punk, « Suabala » et sa vidéo réalisée par l’Académie des Beaux-Arts du Bas-Congo subliment au passage soixante-dix ans d’un patrimoine culturel fertile. Et font le lien entre Kin l’assourdissante et Lagos ou Jo’Burg, autres creusets phénoménaux et véritables manufactures pour les musiques du futur.

Par Vincent Caffiaux / Photo par Liam Farrell

445_Bantoumentale-pic