Starwax magazine

starwax magazine

chroniquesCD

BACAO RHYTM & STEEL BAND / THE SERPENT’S MOUTH

BACAO RHYTM & STEEL BAND / THE SERPENT’S MOUTH

labelBig Crown Records / Differ-Ant

BACAO RHYTM & STEEL BAND / THE SERPENT’S MOUTH

album

Déjà repéré avec les très funky Mighty Mocambos, le guitariste et arrangeur allemand Björn Wagner revient à la tête de Bacao Rythm & Steel Band, un collectif de percussionnistes passionné par les pans. Dans la foulée de l’excellent « 55 » paru il y a deux ans, « The Serpent’s Mouth » alterne avec le registre caribéen initial, et offre des compositions ou reprises saisissantes. Exclusivement instrumentale, la formule fait mouche avec les relectures de titres rap signés Mobb Deep, Gang Starr ou bien encore Dr. Dre, dont l’inusable « Xxplosive » est ici serti d’harmonies métalliques délicates. Encore plus singulière, l’adaptation du « Crockett Theme », générique de la série Miami Vice, fait rapidement oublier l’encombrante Testarossa, les toquantes à dix mille sesterces et autres hérésies capillaires 80’, au profit d’un thème habité. Alors que le recyclage de « Real Hot » du vibraphoniste Lennie Hibbert fait écho au répertoire jamaïcain de la fin des années soixante, période Jackie Mittoo and The Sound Dimension. La production originale offre également son lot de surprises. C’est le cas des syncopés « Maracas Bay Boogie » et « Bocas Del Dragon », ou du climatique « The Serpent’s Mouth », transposition habile d’autres creusets créoles comme la Louisiane (Bacao a d’ailleurs repris The Meters) ou la quelque peu oubliée Casamance, au Sénégal.

Par Vincent Caffiaux

445-bacao