Starwax magazine

starwax magazine

newsseptembre-2018

ASTRONOMY DOMINE / INTERVIEW

ASTRONOMY DOMINE / INTERVIEW

Posté le

Astronomy Domine est le pseudonyme choisi par le Sarde Andrea Atzeni. En 2016 depuis Turin, sa ville d’adoption, il a créé le label techno OVUNQVE. Cet été le Dj-producteur était à l’affiche du festival Irréprochable, dans le sud de la France. Nous avons voulu en connaître plus sur ce jeune talent très actif. Astronomy Domine nous parle de ses influences, de son label et de ses projets.


Qu’est ce qui a été décisif pour toi ?
Je crois que j’ai toujours été connecté à la musique, depuis mon plus jeune âge. J’aime écouter tous les styles comme le rock’ n roll, l’italian pop, la pop anglaise, le reggae, la musique classique, les musiques de films… et toute la musique électronique : la techno, le dub, la house, l’ambient et les productions expérimentales. J’ai commencé à mixer jeune. J’étais ado et j’essayais de mélanger les vinyles, les cassettes et des Cds. À l’âge de 16 ans, j’ai pris le premier clavier 49 touches d’Ableton, un controller MIDI… et quelques années plus tard, avec Andrea Porcu, le fondateur de Rohs! Records, j’ai produit mes premières tracks pour AN /AY Tokyo et Somewhere.

La techno en trois mots ?
Le futur, l’espoir et la technologie.

Parle-nous de ton label…
J’ai créé le label OVUNQVE il y a deux ans. En italien, Ovunqve signifie partout. Mon ancien label, c’était Da Qualche Parte, ce qui signifie quelque part. OVUNQVE est un nouveau départ. Ce label est né en même temps que mon projet d’artiste : Astronomy Domine. Je propose de l’ambient, de l’experimental, du dub, de la techno, de la micro-house… Pour moi la chose la plus importante est de proposer la musique que j’aime. À ce jour, il y a eu cinq sorties vinyles, quatre numériques et neuf Cds. J’apprécie fortement l’art. En ce moment, je travaille avec deux artistes italiennes : Laura Lambroni, qui vient de Sardaigne. Et Lara Cetti de Rome, pour mes artworks et le concept du label.

Quelles sont tes influences et inspirations ?
J’ai toujours été attiré par la musique psychédélique, l’ambient, les bandes-son des films d’horreur et de thrillers, les rythmes cérébraux, la musique ethnique. Je ne me cantonne pas qu’à un style de musique. Je produis selon mon ressenti. La musique provient d’univers très distants, de paysages lunaires, de rituels chamaniques. J’aime aussi la peinture, la photographie, l’architecture… J’apprécie l’art minimaliste comme les créations de Jirō Yoshihara, un peintre avant-gardiste japonais considéré comme le fondateur du mouvement Gutaï. Ou encore Philip Glass reconnu, avec Steve Reich, comme l’un des pionniers et des représentants les plus éminents de la musique minimaliste… j’aime également le travail d’Hipgnosis, un collectif de graphistes qui travaillait sur les pochettes de plusieurs groupes de rock comme Pink Floyd…

702_andrea-atzeni_12
Quelles sont les villes recommandées en Italie pour faire la fête ?
Je recommande Rome, Turin, Milan, Bologne, une région comme les Pouilles et Cagliari car ce sont les seuls coins où il y a encore une scène techno. Il y a pas mal de labels italiens qui jouent un rôle important ici. J’ai énormément de respect pour le label Spazio Disponibile tenu par Donato Dozzy et Giuseppe Tillieci. Ils vivent encore en Italie et sont restés fidèles à leur manière de percevoir la musique. J’aime beaucoup AWRY, un label fondé par le Milanais Wrong Assessment. Pour ce qui est des festivals, je recommande Club to Club, Terraforma, Polifonic, et le Tundu Open Air.

Que représente le vinyle ?
Le vinyle représente un format, tout comme les cassettes ou les Cds. L’essentiel est d’écouter de la bonne musique. Le format n’a pas trop d’importance finalement… Mes labels préférés sont R&S Records, Basic Channel, Tresor Records, Northern Electronics, Nordanvind, Imbalance Computer Music ou Stroboscopic Artefacts…

Avec quel musicien aimerais-tu collaborer ?
Avec Moritz von Oswald.

Quels sont tes projets ?
Je vais continuer les sorties sur OVUNQVE. Et développer mon projet solo Astronomy Domine, travailler sur mon futur album et fonder un nouveau sous-label.

Quels sont les privilèges d’un Dj-producteur ?
J’ai l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes et mélomanes, travailler avec des musiciens et des producteurs, voyager, me réaliser dans un domaine qui me passionne.

Si tu devais te téléporter dans une période, laquelle choisirais-tu et pourquoi ?
Je me téléporterais plutôt dans la période médiévale, pour voir à quel point l’ignorance régnait, pour m’opposer au système clérical et à l’Inquisition. Ils me brûleraient certainement, comme une sorcière sur le bûcher (rires).

Sinon tes sorties à venir
En tant qu’artiste je sors au format digital, un titre sur une compilation avec BETA Collection, Astronomy Domine, Fabrizio Rat La Machina, Kr:pt -Bruno Sacco, noizyknobs chez GENAU Recordings. Et un titre sur la compile Cd et Digital des 10 ans d’ECI Korea. Sinon les prochaines sorties vinyles sur OVUNQVE sont Irakly (I/Y) Ep qui inclus un remix, Leghau Ep. Chaques Ep inclus un remix de moi-même. Puis au format Cd/Vinyle je sors l’album d’Astronomy Domine (incl. remixes by PVNV and Mike Schommer)

Par Sabrina Bouzidi / Photos Asmara Curti