Starwax magazine

starwax magazine

Makaya McCraven

Makaya McCraven

Mercredi 15 janvier / 20:00 - 23:00 @ New Morning

Le batteur Makaya McCraven est un des chefs de file de la nouvelle scène jazz américaine.

Frappeur fascinant à la rythmique riche et précise, le jeune batteur de Chicago nous propulse dans une oeuvre musicale actuelle, prescriptrice, ponctuée de belles sonorités hip hop.
Le batteur d’origine parisienne Makaya McCraven est, depuis quelque temps déjà, un musicien très prisé dans les milieux du jazz. Downbeat Magazine le dit « exceptionnel à la batterie » et Chicago Reader le décrit comme « l’un des batteurs les plus polyvalents et les plus sollicités de Chicago ». Auteur d’un son qui exprime nettement son amour pour le hip-hop et les musiques du monde, McCraven a déjà assuré les premières parties d’artistes aussi divers que Kamasi Washington, Wu-Tang Clan et 50 Cent.

Considéré comme le meilleur espoir de la nouvelle scène jazz américaine, le batteur de Chicago Makaya McCraven connaît la consécration médiatique avec son album, « Universal Beings ». Un double disque élégant et abouti paru sur le label défricheur International Anthem, dans lequel il invite tous les acteurs de ce nouveau jazz international à rechercher avec lui le « beat » absolu.

Makaya McCraven a également collaboré avec Archie Shepp, Yusef Lateef, Bernie Worrell, Soulive, Charles Neville, Marcus Strickland, Lionel Loueke, and Bobby Broom.

= Ils en parlent =
« Le meilleur espoir de la scène jazz de Chicago s’appelle Makaya McCraven et sort son nouvel album, « Universal Beings » aujourd’hui chez Anthem. Makaya McCraven propose un disque qui incarne à la perfection la nouvelle dynamique jazz internationale. » (A. Duthil, France Musique)

« Né à Paris, élevé en Nouvelle-Angleterre, Makaya McCraven s’est ensuite installé dans la cité des vents pour devenir en quelques années l’un des acteurs phares de la nouvelle scène jazz chicagoan. Dans sa quête permanente du beat global, ce scientifique du rythme a développé son organic beat music en échantillonnant et samplant à la manière d’un DJ, les meilleurs moments improvisés de ses enregistrements live. Des séquences post-produites puis réarrangées par le batteur qui enrichit sa formule à coup d’envolées free jazz, de beats hip-hop et autres pulsations contemporaines. » (FIP)

« Makaya McCraven est un batteur sensible, intelligent et polyvalent avec des idées précises. Cela dit, les techniques de collage et les bidouillages opérés par McCraven à partir des bandes récupérées de séances live ne produisent pas des résultats révolutionnaires et le fondu sonore utilisé à presque chaque fin de morceau souligne les limites du procédé en contournant la difficulté de les amener à une conclusion satisfaisante. » (Citizen Jazz)

« Depuis 2015 et In the Moment, Makaya écrit les chapitres de sa mythologie personnelle. A commencer par l’auto-attribution d’un surnom en accord avec ses frappes chirurgicales : The Beat Scientist. Amen. L’époque n’aurait pu se trouver meilleur rejeton de ses derniers grands mouvements musicaux. Batteur de jazz ébahi devant la précision des machines sur les rythmes drum’n’bass, Makaya a grandi avec le hip hop élevé par un père musicien de jazz. Les grandes lignes de forces qui innervent sa musique ont alors suffisamment eu le temps d’être digérées pour devenir des évidences. Ainsi Makaya est-il devenu le Makaya à la patte si reconnaissable. Ce mélange de latence diffuse et d’énergie concise, explosive. L’intérêt porté à Makaya McCraven le place comme épiphénomène d’une perception nouvelle du jazz. Éprouvée depuis plusieurs années par les oeuvres de Robert Glasper, ou Madlib et Flying Lotus avant lui ; puis confirmée par l’escalade retentissante de Kamasi Washington, l’idée que le jazz n’est pas ringard et destiné aux vieux éclate enfin à la face du monde comme une vérité intangible. Makaya en est la dernière incarnation la plus crédible. Question d’époque et d’envies longtemps cultivées. Le batteur chicagoan a traversé une décennie habité par une double déception : celle de ne pas oser revendiquer haut et fort son amour du jazz comme celle de ne pas se reconnaître dans son environnement de coeur… » (Florent Servia, Qwest TV)

Makaya Mccraven (Batterie), Marquis Hill (Trompette), Irvin Pierce (Saxophone), Greg Spero (Claviers, Piano), Junius Paul (Basse)

Tarifs : Tarif New Morning : 26.40€

Billetteries :
billetterie New Morning


Chargement de la carte ....