Starwax magazine

starwax magazine

DOC&DOC GENERATIONS HIP HOP

DOC&DOC GENERATIONS HIP HOP

Mardi 3 novembre / 15:30 - 20:00 @

Le chant des ghettos s’élèvera en cette après-midi exceptionnelle où deux générations scandent la souffrance, mais plus que tout célèbrent la force et la dignité de communautés ostracisées. Du slam des Last poets au rap d’aujourd’hui, hip-hop ! En partenariat avec la Sacem.


Le rap n’est pas né d’hier et le film de Claude Santiago, The Last Poets – Made in Amerikkka réalisé pour la télévision en 2008, en est le pertinent témoignage : les Africains-Américains en sont les précurseurs. Il aura fallu ce beau documentaire de Vincent Meessen sur Kain the Poet, Ultramarine, pour avoir l’occasion d’exposer ici le lien entre ces deux générations de poètes rebelles. La soirée aurait dû se poursuivre par une carte blanche au formidable magazine télé Tracks qui, depuis sa création en 1997, documente les mutations artistiques, autour du rap et par un live set de la rappeuse KT Gorique. La crise sanitaire en a voulu autrement et ce n’est que partie remise. Ne nous privons pas d’une plongée dans la culture rap des années 90 avec le dorénavant culte Faire kiffer les anges de Jean-Pierre Thorn. (Par Annick Peigné-Giuly).

Première séance : 15H30
ULTRAMARINE / Un film de Vincent Meessen

Belgique, France, Canada, 2019, 43 min (Cin. Num)
IFFR – International Film Festival Rotterdam – Rotterdam (Pays-Bas), 2019
FIDMarseille – Festival International de Cinéma – Marseille (France), 2019
Y aurait-il une politique des couleurs ? Le bleu est le filtre chromatique et mémoriel par lequel divers objets muséaux sont réanimés. Kain, poète afro-américain, fondateur des Original Last Poets et pionnier historique du spoken word est accompagné par les improvisations du batteur Lander Gyselinck.

—–

THE LAST POETS – MADE IN AMERIKKKA /
Un film de Claude Santiago – France, 2008, 52 min (Cin. Num)

En 1968, des poètes de Harlem créent The Last Poets. Avec des mots comme des rafales de mitraillette, le groupe culte dénonce l’oppression des Africains-Américains et dresse un portrait ravageur et plein d’humour de la vie dans le ghetto sur fond de percussions, de jazz ou de funk. Après 40 ans de séparation, les membres du groupe légendaire fondateur du hip hop, du rap et du slam modernes, se retrouvent à Paris pour un concert unique lors du festival Banlieues Bleues. The Last Poets – Made in Amerikkka dynamite les frontières entre captation de concert, documentaire musical et film d’art.

Deuxième séance : 18H / Fin : 20h
FAIRE KIFFER LES ANGES / Un film de Jean-Pierre Thorn

France, 1996, 88 min (Cin. Num) – Sélection l’ACID à Cannes, 1997.
Depuis 15 ans, du Bronx aux Minguettes, dans les souterrains des villes et leurs banlieues, s’est imposé un mouvement artistique rebelle, le « Mouv’ Hip Hop » qui, à travers graffs, rap et danse permet à toute une jeunesse exclue de dire : J’existe ! Qui sont les danseurs de ce mouv’ ? Leurs parcours, leurs rages, leur rêves, leurs espoirs ? Qu’est-ce qui fait que toute une génération – qui se vit comme grillée – se reconnaît dans l’énergie particulière de cette culture ? D’où vient la beauté sauvage de ce langage des corps, passant aujourd’hui de la rue à la scène et bousculant tous les codes de la danse contemporaine ? Un voyage initiatique à la rencontre de quelques-uns des personnages de cette aventure pour restituer une parole véritable – intime – à tous ceux que l’on n’entend plus d’ordinaire qu’à travers le prisme déformé des médias, lorsque brûle la banlieue au journal de 20 heures. Séance suivie d’un débat avec Jean-Pierre Thorn.

Forum des images – 2 Rue du cinéma, 75001 Paris.
Plein tarif : 7 € – 10 € les deux séances.
Adhérents Documentaire sur grand écran : 5,50 € la séance.