Starwax magazine

starwax magazine

« DISSIDENTS PARTY » : DIMONÉ & KURSED X LA PIETÀ X ELECTRIC OCTOPUS ORCHESTRA

« DISSIDENTS PARTY » : DIMONÉ & KURSED X LA PIETÀ X ELECTRIC OCTOPUS ORCHESTRA

Vendredi 3 avril / 20:00 - 22:30 @ Pan Piper Paris

DISSIDENTS PARTY : un plateau survolté qui réunit DIMONÉ & KURSED, LA PIETÀ et ELECTRIC OCTOPUS ORCHESTRA pour une soirée concerts inédite faisant résonner les talents de la région Occitanie.

Avec chacun leur singularité, ces trois groupes présentent à la fois le côté engagé et féroce qui ne cesse de renouveler les limites du rock dans les musiques actuelles tout en prenant le soin de l’exigence dans le choix des textes et de leur interprétation. Une soirée qui nous donne envie de se soulever, d’oublier tout conformisme et de se laisser surprendre.

DIMONÉ & KURSED
D’une voix pénétrante a la fois grave et soyeuse, Dimoné distille une poésie sans fard, presque charnelle, posée sur une pop mélodique portée par les guitares. Avec « Mon Amorce », 5ème album, point de portrait du musicien au singulier sur la pochette. C’est la photographie d’un Band qui s’affiche en couverture. Dimoné est au centre avec deux noms sur la façade, le sien et Kursed, combo rock lui aussi Montpelliérain. C’était une volonté artistique de révéler et d’exprimer cette part rock qui le constitue et l’inspire depuis toujours, l’énergie des guitares provocant une électricité organique, laissant aux chansons, à la poésie toujours intacte de son auteur, le soin de nous surprendre et de nous séduire à nouveau.

LA PIETÀ
Depuis trois ans, La Pietà explose sur scène, aux quatre coins du pays. Ces moments
live sont tendus, ombrageux, provocants, festifs, propices à la communion. C’est ce même paradoxe qui pulse comme une artère au cœur de La Pietà, que ce soit en électrique ou en
piano voix, formule scénique qui donne encore plus de profondeur aux textes. Après trois EP rageurs en forme de chapitres où elle avançait masquée, autant sur scène que
symboliquement, La Pietà sort à visage découvert La Moyenne, son premier album, en février 2020. La parution d’un roman suivra de près. Une fiction qu’on devine pourtant très personnelle, où sa plume vertigineuse peut s’exprimer en silence, comme pour offrir de nouveaux sous-titres aux arrangements musicaux d’Anthony Bellevrat et Vincent Choquet.
C’est un chuchotement. Un effleurement. Un espoir qui se fraie un chemin sur terrain miné.

Electric Octopus Orchestra
C’est du rock’n’roll, du punk, c’est pop et ca vous ramasse à chaque fois. C’est taillé dans la roche et réduit à l’essentiel. Electric Octopus Orchestra, duo virtuose qui donne de la transe au blues et qui tord la pop dans tous les sens. Sauvage et maîtrisé, on ne sort jamais indemne d’un de leurs concerts et on se demande toujours comment deux personnes peuvent donner autant. Un jour, ils ont fait cette chose simple : ramasser le premier instrument qui passait et l’emmener le plus loin possible, l’essorer jusqu’à plus soif, le transcender petit à petit et en faire un art. Quand deux personnes de ce type-là se croisent et s’associent, le résultat est explosif !

Organisée et portée par le Label Estampe, avec les salles de musiques actuelles en région Occitanie – El Mediator à Perpignan (66), Victoire 2 à St Jean de Vedas (34) et Paloma à Nîmes (30). Une co-réalisation avec Opus 220.

Tarifs : Prévente : 17€ / Guichet : 20€

Billetteries :
Digitick


Chargement de la carte ....