Starwax magazine

starwax magazine

Christian Scott aTunde Adjuah

Christian Scott aTunde Adjuah

Dimanche 17 novembre / 19:00 - 22:00 @ New Morning

Le surdoué de La Nouvelle-Orléans

À 33 ans, Christian Scott aTunde Adjuah, est présenté comme « une sorte de jeune dieu du jazz » et comme « l’architecte d’une nouvelle fusion commercialement viable », défenseur de la Stretch Music, une forme musicale qui élargit les conventions rythmiques, mélodiques et harmoniques du jazz pour englober de nombreuses formes, langues, processus de pensée et cultures musicales.
En nommant une de ses oeuvres « Stretch Music », Christian Scott démontrait qu’il souffle autant le jazz, le free jazz et le jazz fusion, des styles qu’il étire à la soul et au hip-hop. Avec sa technique chaude et accueillante, le trompettiste américain offre une vision moderne du genre, gonflée à l’air bien comprimé d’un groove fédérateur. Originaire de Louisiane, il garde un attachement à ses racines afro-américaines. L’état de grâce permanent.

Lauréat à deux reprises de l’Edison Award, nominé aux Grammy, Christian Scott aTunde Adjuah — trompettiste, compositeur, producteur et concepteur d’instruments innovants et de médias interactifs — a sorti trois albums en 2017 pour commémorer le 100e anniversaire des tout premiers enregistrements jazz de 1917. Regroupés sous l’intitulé « The Centennial Trilogy », la série est à la base une réévaluation des réalités sociales et politiques du monde par le biais de la musique. Elle concerne une pléthore de problèmes qui continuent d’affliger nos expériences collectives : l’esclavage en Amérique via les prisons modernes des complexes industriels, l’insécurité alimentaire, la xénophobie, l’immigration, le changement climatique, l’orientation sexuelle, l’égalité des sexes, le fascisme et le retour du démagogue. La vision de Christian Scott aTunde Adjuah est claire : il s’agit d’une occasion pour tous les Américains de se réunir et de régler les questions qui nous concernent tous. Emancipation Procrastination signifie que nous avons tous une occasion de nous libérer des vieilles idées du monde.

« The Centennial Trilogy » : La série de trois albums d’Adjuah commémorant le 100e anniversaire des premiers enregistrements de jazz est sortie en 2017. Les enregistrements sont une réévaluation sobre des réalités sociales et politiques du monde et abordent une litanie de questions qui continuent de tourmenter l’expérience humaine collective. La trilogie a été saluée par Pitchfork, NPR Music, Stereogum, The FADER, GQ, The New York Times, Interview Magazine, Paste, Noisey, Rolling Stone, Newsweek et d’autres médias. Le dernier album de la trilogie, The Emancipation Procrastination, est nominé pour le meilleur album instrumental contemporain aux 61stGrammy Awards. L’enregistrement marque la deuxième nomination d’Adjuah.

« Ancestral Recall » poursuit la mission d’Adjuah d’unifier les gens par leurs voix musicales et culturelles en démolissant les constructions sonores et sociales qui les séparent. En tant que chef nouvellement élevé dans la culture des masques noirs de la Nouvelle-Orléans, il s’est profondément engagé à transformer la politique identitaire, telle qu’elle est utilisée dans la musique, sur son oreille. Ancestral Recall cherche à fouiller et à mettre à jour les histoires cachées dans le son en affichant une tapisserie sonore qui illumine les mouvements mélodiques. Adjuah explique : « Ancestral Recall a d’abord été conçu comme une carte pour décolonialiser le son ; pour remettre en question les idées fausses sur certaines cultures musicales ; pour codifier une nouvelle tradition folklorique et commencer à créer un ensemble national de rythmes ; des rythmes enracinés dans la synergie entre la musique de la diaspora ouest africaine, des Premières nations et des Caraïbes et leur mariage aux modèles rythmiques que l’on retrouve dans les formes modernes ». L’objectif est de relier les gens en une seule compréhension plutôt que de les diviser par définition.

== Line up ==
Christian Scott (Bugle, Sirenette, Trompette), Logan Richardson (Saxophone), Lawrence Fields (Piano), Max Muncha (Basse), Weedie Braimah (Percussions), Corey Fonville (Batterie)

Tarifs : tarif New Morning : 29.7€

Billetteries :
Billetterie New Morning`


Chargement de la carte ....