Starwax magazine

starwax magazine

Butch McKoy / Opium Dream Estate / Léa Jacta Est Release Party

Butch McKoy / Opium Dream Estate / Léa Jacta Est Release Party

Samedi 1 juin / 20:00 - 23:30 @ L'international

Butch McKoy
Ses chansons agissent comme un électrochoc émotif. Elles portent en elles la suffocation de l’été californien, la trace d’expériences musicales variées.

, et les inspirations de l’artiste depuis sa première découverte essentielle des Stooges ou de Pink Floyd.

Au folk de Butch McKoy se greffent le blues, le noise et la transe électrique, le tout lié avec amour, socle indivisible d’une musique incontrôlable. Des concerts où l’artiste donne tout, voit les années passer sans retour en arrière possible.Le principe de base reste simple : contourner la facilité, multiplier les expériences.
Écouter : https://open.spotify.com/artist/25bRy5geoyfyQWHcS79l5T

OPIUM DREAM ESTATE – Gothic Blues Folk (en formation réduite)
« Le chaînon manquant entre Nick Cave, Echo & the Bunnymen et Crime & The City Solution » (New Noise). Opium Dream Estate mêle gothic blues, neofolk et rock psychédélique et nous transporte dans leur univers à la fois mélancolique, lumineux et personnel.
Écouter : https://open.spotify.com/artist/060QlOY8dA3r3yQjbVn72S

LÉA JACTA EST – Psyché Goth Folk
RELEASE PARTY

Entre infusions déchirantes et incantations extatiques, les expérimentations lo-fi qui composent « Stranger », le premier EP de Léa Jacta Est, dévoilent un chant surprenant de puissance et d’authenticité.
Mises en valeur par une ligne de guitare folk impétueuse rehaussée d’un peu de reverb, les chansons de Léa Jacta Est, hantées par le gothique américain, nous entraînent sur des rives crépusculaires. Nimbés d’un climat de menace étrange où la mort et le secret planent, ces récits allégoriques d’amours désabusées déploient avec grâce et langueur leur noirceur toute romanesque doublée d’une sensualité grisante. « What happens in our own darkness stays in our own darkness… » susurre l’artiste au détour d’un de ses envoûtants envols de vocalises.
Une épopée intime qui baigne l’auditeur·ice dans une atmosphère hypnotique où se côtoient tour à tour les ombres de David Lynch, Nick Cave et KatieJane Garside.
Fanny Giniès

Écouter :

https://soundcloud.com/leajactaest

Partenaires :

Frequence Guasch / IDFM Radio Enghien
Agendark
Indézine ; La Revue Underground
Le Tøhu-Bøhu sur VL

Tarifs : Gratuit / prix libre


Chargement de la carte ....

Butch McKoy / Opium Dream Estate / Léa Jacta Est Release Party

Butch McKoy / Opium Dream Estate / Léa Jacta Est Release Party

Samedi 1 juin / 20:00 - 23:30 @ L'international

Butch McKoy
Ses chansons agissent comme un électrochoc émotif. Elles portent en elles la suffocation de l’été californien, la trace d’expériences musicales variées.

, et les inspirations de l’artiste depuis sa première découverte essentielle des Stooges ou de Pink Floyd.

Au folk de Butch McKoy se greffent le blues, le noise et la transe électrique, le tout lié avec amour, socle indivisible d’une musique incontrôlable. Des concerts où l’artiste donne tout, voit les années passer sans retour en arrière possible.Le principe de base reste simple : contourner la facilité, multiplier les expériences.
Écouter : https://open.spotify.com/artist/25bRy5geoyfyQWHcS79l5T

OPIUM DREAM ESTATE – Gothic Blues Folk (en formation réduite)
« Le chaînon manquant entre Nick Cave, Echo & the Bunnymen et Crime & The City Solution » (New Noise). Opium Dream Estate mêle gothic blues, neofolk et rock psychédélique et nous transporte dans leur univers à la fois mélancolique, lumineux et personnel.
Écouter : https://open.spotify.com/artist/060QlOY8dA3r3yQjbVn72S

LÉA JACTA EST – Psyché Goth Folk
RELEASE PARTY

Entre infusions déchirantes et incantations extatiques, les expérimentations lo-fi qui composent « Stranger », le premier EP de Léa Jacta Est, dévoilent un chant surprenant de puissance et d’authenticité.
Mises en valeur par une ligne de guitare folk impétueuse rehaussée d’un peu de reverb, les chansons de Léa Jacta Est, hantées par le gothique américain, nous entraînent sur des rives crépusculaires. Nimbés d’un climat de menace étrange où la mort et le secret planent, ces récits allégoriques d’amours désabusées déploient avec grâce et langueur leur noirceur toute romanesque doublée d’une sensualité grisante. « What happens in our own darkness stays in our own darkness… » susurre l’artiste au détour d’un de ses envoûtants envols de vocalises.
Une épopée intime qui baigne l’auditeur·ice dans une atmosphère hypnotique où se côtoient tour à tour les ombres de David Lynch, Nick Cave et KatieJane Garside.
Fanny Giniès

Écouter :

https://soundcloud.com/leajactaest

Partenaires :

Frequence Guasch / IDFM Radio Enghien
Agendark
Indézine ; La Revue Underground
Le Tøhu-Bøhu sur VL

Tarifs : Gratuit / prix libre


Chargement de la carte ....