Starwax magazine

starwax magazine

SBTRKT / WONDER WHERE WE LAND

Posté le
Après des débuts plutôt downtempo et eletro jazz (« Time To Rearrange » sorti chez BBE en 2007), Aaron Jerome sort de la confidentialité en 2011 avec son projet SBTRKT en devenant le fer de lance du UK Garage. Il donne également ses lettres de noblesse au dubstep en lui administrant une bonne gorgée de soul pour rendre, au final, cette musique plus classe. Il est signé chez les londoniens de Young Turks (The XX, FKA Twigs, Jamie XX…). A l’instar du premier Lp, les titres sont relativement courts, entre 3 et 4 minutes, « Wonder Where We Land » contient 15 titres dont 4 interprétés par son fidèle collaborateur, le claviériste Sampha Sisay (la voix rappelle celle de James Blake ou Luca Santucci) notamment « Temporary View », « Gon Stay » (quasi disco) et le poignant « If It Happens ». Autre points forts la participation de Ezra Koenig sur « New Dorp, New York ». D’autres noms fameux se glisse bien dans l’univers d’Aaron Jerome, citons : Koreless, Caroline Polacheck, Denai Moore (efficace « The Light ») ou Jessie Ware. La cerise sur le gâteau, le titre final « Voices In My Head » avec Asap Ferg, grand moment de musique urbaine. Notez que l’été dernier 3 maxis sont parus sous le nom de « Transitions 1,2 & 3». Les aficionados sont certainement en possession de ces 3 vinyles véritables prémices à l’album « Wonder Where We Land » qui lui est dispo en vinyle et double vinyle.

Par Dj Barney From Vernon





THE EXALTICS / SOME OTHER PLACE VOL.3 Ep

Posté le
Parlons un peu d’Electro. La vraie, pas le terme un poil galvaudé pour désigner l’ensemble des musiques électroniques, non là on parle de ce genre musical né a Détroit a l’aube des 80′s (Cybotron, Juan Atkins, A Number Of Names…) et qui préfigurera la techno. En Allemagne, Robert Witschakowski est l’un des producteurs de l’electro actuelle digne descendante de Detroit sous le nom de The Exaltics et de son label Solar One. 4 albums a son actif et une flopée de maxis depuis 2008 (dont The Clash EP, 2010). En 2014 sort une série de trois vinyles chez Clone West Coast Series. Le volume 3 vient de débouler en bac tout de pourpre vêtu ! Première claque en face A avec « Never Be Enough » qui vous remémore subliminalement « Pressure » de Gilb’r remixé par Garnier, ce qui est loin d’être un défaut, loin s’en faut. En face B, c’est là que l’on reste sur son séant (pour rester poli), « Infinite Dimension » ligne de basse et claviers divins saupoudrés de nappes aériennes. C’est beau comme tout. Et un plan mixe avec Der Zyklus « Formenverwandler » (International’ Gigolo, 2001) semble d’une évidence, gage de qualité. Enfin pour conclure d’une manière parfaite cet Ep, « SL-W D-WN » avec cette énergie mélodieuse sur un breakbeat tenace. Le monsieur a tout compris. Merci Robert. Un des maxis de 2014.

Par Dj Barney From Vernon



MIX MASTERMIKE / VOLTRON
FREE DOWNLOAD

Posté le
Toujours aussi loufoque, ses œuvres à la fois très précises et techniques ont toujours un soupçon d’aspect « bourrin », un peu à la Dj Swamp, bien senties et fort originales. Rappelez-vous de son incroyable routine, sur un beat de Dr Dré, lors de sa démonstration avec Q-Bert à l’occasion des World Finals DMC, dispo ici ! Mix Mastermike l’unique Dj des mythiques Beastie Boys un an aprés avoir offert un mix d’une heure en libre téléchargement légal sur son soundcloud, revient en proposant « Voltron » featuring Chris Karns, plus la version instrumentale une fois de plus en libre téléchargement légal, ci-dessous. Une mise à jour non négligeable qui annonce un retour d’un Dj fort talentueux qui n’est jamais parti.

Par Supa Cosh…





www.mixmastermike.com