Starwax magazine

starwax magazine

archivesoctobre-2016

REPORT / MAINTENANT 2016

REPORT / MAINTENANT 2016

Posté le

C’était Maintenant. « Pas français » me diriez-vous. J’insiste. Maintenant se conjugue à l’imparfait. Maintenant s’est dévoilé, s’est déployé, a pris toutes ses aises. Maintenant fut très confortable et ô combien généreux. Maintenant fut.

Vous l’aurez compris : l’adverbe est détourné en appellation, je dirais même en patronyme, en nom de famille dont l’arbre généalogique est bien vaste : les arts numériques. Ce fut ici et Maintenant, et nulle part ailleurs. Autrement dit à Rennes du 7 au 16 octobre 2016.

702_festival-maintenant2016-pic1
Explorations sonores, divagations visuelles, expérimentations numériques, voyages oniriques. Maintenant ou une assemblée de tant de créativité. Vingt-cinq lieux auront été investis, invitant à des parcours à l’aveugle ou, pour plus de prudence, l’anticipation était de rigueur : les line up des soirées électroniques et autres événements musicaux s’avéraient pointus et engageants, ce qui a le don de rassurer fins connaisseurs et mélomanes avides de découvertes.

702_festival-maintenant2016-pic2
702_festival-maintenant2016-pic5
Les vestiges du festival Maintenant ne sont autres que des événements siglés Electroni-[K]. D’aucuns se souviennent de la ligne éditoriale axée musiques expérimentales et arts numériques. Avec sa programmation ardue, Electroni-[K] étonnait, interrogeait, nourrissait. Émergence, réjouissances, expériences nous étaient offertes.

2016, seizième édition du festival. Les fondations sont solides. C’est peu de le dire. Et pour reprendre la rime, je me contenterais de chance et ambiances.

La chance d’être là. De voir et d’entendre Jackson, Aube, Lokier, Aurora Halal, Dr Rubinstein, Klara Lewis, Julia Kent… Tant d’artistes nous accueillant dans de si beaux écrins : théâtre, églises, musée des Beaux-Arts…



Introspection ou expression, tels furent les effets de la musique, parfois expéri-Mentale, parfois irrésistiblement physique et suintante. Se laisser volontiers plonger en apnée dans les courants deep du superbe live de Aurora Halal. S’imprégner de l’électro incisive et radicale de Lokier. Se laisser accaparer des constructions expérimentales de Klara Lewis. Se laisser prendre par de multiples ambiances donc. Voilà ce qui nous était donné à savourer.

702_festival-maintenant2016-pic3
702_festival-maintenant2016-pic4
Imparfait, écrivais-je plus haut ? Non, parfait. Tout simplement.

Merci pour l’honneur faite à la composition au féminin.
Merci pour le décorum.
Merci pour les expériences.

Ce fut Maintenant.
Ne jamais dire jamais. Alors, à l’année prochaine.

Texte par Ambidextre / Photos Gwendal Le Flem et Gaelle Evellin